Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'opposition syrienne charge un ancien PM de négocier en son nom

Reuters17/12/2015 à 18:13
 (Précisions) 
    BEYROUTH, 17 décembre (Reuters) - L'opposition syrienne 
réunie en Arabie saoudite a élu l'ancien Premier ministre Riad 
Hidjab comme coordinateur de la délégation qui participera à des 
discussions avec le gouvernement en janvier, a-t-on appris jeudi 
de sources proches des discussions. 
    Originaire de Daïr az Zour, dans l'est de la Syrie, ce 
sunnite de 49 ans avait été nommé à la tête du gouvernement de 
Damas en juin 2012, alors que le soulèvement pacifique des 
premiers mois de la révolution syrienne avait dégénéré en 
conflit armé. 
    Considéré comme un pilier du parti Baas et un fidèle de 
Bachar al Assad -- il était depuis 2011 gouverneur et chef des 
services de sécurité de la province de Lattaquié, bastion de la 
communauté alaouite du président syrien --, Riad Hidjab avait 
fait défection deux mois plus tard et trouvé refuge avec sa 
famille en Jordanie. 
    Vingt-quatre des 34 membres du "secrétariat" de l'opposition 
formé lors de la conférence réunie la semaine dernière à Ryad 
l'ont choisi pour coordonner leur délégation lors des futures 
négociations de paix, a indiqué une source qui a assisté à la 
réunion. 
    Le secrétariat, composé de représentants de groupes armés et 
de l'opposition politique  , a cependant préféré le 
nommer "coordinateur" plutôt que "chef" de la délégation, comme 
c'était prévu initialement. 
    "Un coordinateur a moins d'autorité", a expliqué la source. 
    Des sources au sein de l'opposition avaient expliqué avant 
le vote que la personnalité de Riad Hidjab suscitait des 
réticences chez certains participants en raison de son passé 
baasiste. 
    Il a néanmoins été choisi en raison de ses états de service 
gouvernementaux et de sa parfaite connaissance des rouages de 
l'Etat syrien, qui pourraient lui donner davantage de poids lors 
de futures négociations. 
    "Ses années d'expérience au pouvoir en faisaient le meilleur 
candidat face aux opposants en exil qui n'ont pas de réel talent 
de négociateur", a expliqué une source. 
    Ahmed Djarba, l'ancien président de la Coalition nationale 
syrienne (CNS), principal organe de l'opposition en exil, n'a 
recueilli que huit voix lors du vote.    
     
 
 (Mariam Karouny et Suleiman al Khalidi; Tangi Salaün pour le 
service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.