1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'OCDE pointe un ralentissement de la croissance en zone euro
Reuters08/10/2014 à 14:09

L'OCDE POINTE UN RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE DANS LA ZONE EURO

PARIS (Reuters) - La croissance montre des signes de ralentissement en zone euro, tout particulièrement en Allemagne, mais reste globalement stable à son niveau de début d'année dans les autres économies de la zone OCDE, a indiqué mercredi l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Les indicateurs composites avancés mensuels de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité, signalent aussi une stabilisation de la dynamique de croissance dans les grands pays émergents - Brésil, Chine, Russie.

L'indicateur global pour la zone OCDE est stable à 100,4, le seuil de 100 correspondant à la tendance de long terme de l'activité économique.

Celui des seuls pays du G7 est en léger retrait à 100,3 (-0,1 point), signalant également une dynamique de croissance stable, mais celui de la zone euro recule pour le troisième mois consécutif pour s'inscrire à 100,7 (-0,1 point), une évolution qui témoigne d'un net infléchissement de la croissance dans les pays de la monnaie unique européenne.

L'Allemagne, avec un recul de 0,4 point à 99,7, un plus bas depuis avril 2013, mène le mouvement, alors que l'indicateur pour la France est stable à 100,3 pour le huitième mois consécutif.

L'indicateur pour l'Italie, en forte progression jusqu'au début du printemps, marque aussi le pas à 101,3.

Les Etats-Unis (100,5, inchangé) comme la Grande-Bretagne (-0,1 point à 100,7) restent sur des dynamiques stables.

L'indicateur pour le Japon poursuit sa baisse entamée en début d'année et recule encore de 0,2 point à 99,6, signalant également un infléchissement de sa dynamique de croissance que l'OCDE juge toujours peut-être temporaire du fait de l'impact de la hausse de la TVA intervenue en avril.

Chez les grandes économies émergentes, l'indicateur pour la Chine progresse de 0,1 point à 98,9, un niveau qui signale une stabilisation de la dynamique de croissance, tout comme pour celui de la Russie, stable à 100,4 et le Brésil (+0,2 à 99,2).

L'indicateur pour l'Inde, en hausse pour le huitième mois consécutif (+0,2 point à 99,0), signale de son côté une inflexion positive pour l'activité.

(Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • juillia3
    08 octobre13:12

    je confirme mlemonn4 , moi non plus je n est pas vu d acceleration on est toujours avec des cour proche de 2008 avec en prime des caisse vide qui ne presage rien de bon mais c est voulu !!!!!l histoire se repete 1929=>1939 donc 2008=> 2018 la volanté de s en sortir ni est pas le seul but de nos dirigents actuel et de briser la classe moyenne !!!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer