Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Italien Andrea Bonomi officialise son intérêt pour Club Med

Reuters02/06/2014 à 22:40

INTÉRÊT DE L'ITALIEN ANDREA BONOMI POUR CLUB MED

PARIS (Reuters) - Club Méditerranée, objet d'une offre contrariée soutenue par sa direction, a annoncé lundi avoir reçu une "marque d'intérêt" du fonds Investindustrial de l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi qui lui a précisé envisager une offre publique d'acquisition (OPA).

Le groupe de loisirs, recentré sur le haut de gamme, vit au rythme d'un feuilleton à rebondissements depuis le lancement en mai 2013 d'une offre amicale de rachat du fonds français Ardian associé au chinois Fosun, retardée neuf mois durant par deux recours.

Andrea Bonomi est entré en scène il y a quelques semaines en ramassant des titres, via le fonds Strategic Holdings, jusqu'à en devenir le premier actionnaire avec 10,7% du capital, conduisant mardi dernier l'Autorité des marchés financiers (AMF) à lui demander de préciser ses intentions d'ici le 30 juin.

Passé cette échéance, Investindustrial et Strategic Holdings ne pourront plus déposer de projet d'offre pendant six mois.

L'AMF, qui abandonné la date de clôture fixée au 6 juin pour l'offre d'Ardian-Fosun, a fait savoir ce lundi qu'elle ne fixerait pas de nouvelle date butoir avant qu'Andrea Bonomi décide de déposer ou non une offre de rachat concurrente.

COMITE AD HOC RECONSTITUÉ

Club Med précise que son conseil s'est réuni le 28 mai et ce lundi à la suite de la réception d'une marque d'intérêt d'Investidustrial - qui ne détient pour l'instant aucune action du groupe.

"Cette société indique avoir décidé d'engager les moyens nécessaires au lancement d'une éventuelle offre publique d'acquisition sur les titres Club Méditerranée", souligne le groupe de loisirs dans un communiqué.

Les réunions du conseil d'administration se sont déroulées en l'absence des représentants de Fosun et d'Ardian, qui détiennent respectivement 9,5% et 8,9% de son capital.

"Le conseil d'administration a précisé que cette décision ne valait pas avis sur un éventuel projet d'offre qui pourrait être déposé par Investindustrial", souligne Club Med.

Ni Gaillon (concert d'Ardian et Fosun), ni BI-Invest (qui détient Investidustrial et Strategic Holdings) n'ont souhaité faire de commentaire.

Le président de l'AMF Gérard Rameix a expliqué lundi l'absence de nouvelle date-butoir pour l'offre d'Ardian-Fosun par l'incertitude quant au dépôt, ou non, d'une seconde proposition.

"S'il y a deux offres, il est impératif, sauf coup de théâtre, que les calendriers soient accordés. Il n'y a pas de raison de faire passer une offre avant l'autre si elles sont en compétition", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Club Med a précisé qu'il se baserait sur l'analyse du projet italien et du prix de l'offre, encore inconnu à ce jour.

Ardian et Fosun proposent 17,50 euros par action, contre un cours de clôture de 19,70 euros de l'action Club Med lundi, soit une capitalisation de quelque 630 millions.

Le comité ad hoc constitué en mai 2013 lors de l'OPA Ardian-Fosun et présidé par Georges Pauget, ancien directeur général du Crédit agricole SA, sera chargé d'assurer l'équité entre les différentes offres, le cas échéant.

Anne-Claire Taittinger, Alain Dinin, PDG de Nexity, Amine Benhalima, PDG de Fipar Holding, filiale de la Caisse de dépôts et de gestion du Maroc, et Pascal Lebard, PDG du groupe papetier Sequana, composent ce comité.

(Cyril Altmeyer et Matthieu Protard, édité par Gwénaëlle Barzic)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.