1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'irlandais Elan cherche un repreneur face à Royalty
Reuters14/06/2013 à 21:43

DUBLIN/NEW YORK (Reuters) - Le groupe pharmaceutique irlandais Elan a annoncé vendredi sa mise en vente, une nouvelle tentative pour contrer l'offre d'achat hostile de l'américain Royalty Pharma, sur laquelle ses actionnaires doivent se prononcer la semaine prochaine.

Elan a appelé ses actionnaires à rejeter l'offre actuelle de Royalty, d'un montant susceptible d'atteindre 8,0 milliards de dollars (6,0 milliards d'euros) mais le groupe américain sera autorisé, s'il le souhaite, à participer au processus formel de vente.

"Elan Corporation (...) a annoncé aujourd'hui qu'il engageait un processus formel de vente à la lumière des manifestations d'intérêt qu'il a reçues à ce jour", a dit le groupe irlandais dans un communiqué.

Le groupe a été contacté par "plus d'une partie intéressé", selon une source proche du dossier, qui a requis l'anonymat. Les entreprises concernées souhaitent utiliser les royalties perçues par Elan pour financer leurs activités de recherche et développement et tirer avantage du taux d'imposition des bénéfices de 12,5% en vigueur en Irlande, a expliqué la source.

En se mettant officiellement en vente, Elan espère forcer Royalty Pharma à participer au processus de vente ou à se retirer.

L'offre actuelle de Royalty expirera lundi si les actionnaires d'Elan approuvent au moins une des quatre résolutions rédigées par ce dernier pour l'assemblée générale, parmi lesquelles figure un projet de rachat d'actions de 200 millions de dollars.

Le législation irlandaise des OPA prévoit que Royalty ne sera pas autorisé à soumettre une nouvelle offre hostile sur Elan avant un an si son offre actuelle devient caduque. Le groupe américaine a déposé un recours devant l'Irish Takeover Panel pour que son offre n'expire qu'à condition que les quatre résolutions d'Elan soient approuvées.

L'offre actuelle de Royalty représente 13 dollars par action auxquels s'ajoute un certificat de valeur conditionnelle (CVR) de 2,50 dollars dont le paiement est conditionné à la réalisation d'un certain nombre d'objectifs commerciaux.

Royalty Pharma a critiqué la décision d'Elan de se mettre en vente, estimant qu'elle ne visait qu'à détourner l'attention de son offre actuelle.

"Si les actionnaires veulent avoir la possibilité de choisir entre l'offre de Royalty Pharma et un processus de vente, ils doivent voter contre les quatre propositions d'Elan, notamment le plan de rachats d'actions", a estimé le groupe américain dans un communiqué.

L'action Elan cotée à New York gagnait 7,7% à 13,58 dollars à 16h49 GMT.

Sam Cage et Jessica Toonkel, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer