1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Iran sur le radar pour l'ultra low cost de Renault-Dirigeant
Reuters20/07/2015 à 16:45


NEW DELHI, 20 juillet (Reuters) - Renault RENA.PA voit l'Iran comme un marché potentiel pour sa nouvelle gamme ultra low cost dont un premier modèle, Kwid, a été dévoilé en mai en Inde, a déclaré lundi dans une interview à Reuters le directeur du programme, Gérard Detourbet. Le Kwid, petit crossover à 5.000 euros, est actuellement produit à Chennai, dans l'Inde du Sud. Mais la nouvelle plateforme CMF-A, développée pour Renault et pour Nissan 7201.T , a une vocation mondiale et une ambition à terme de plus d'un million de véhicules avec plusieurs silhouettes. "Ce type de voiture pourrait bien convenir au marché (iranien)", a déclaré Gérard Detourbet, artisan de la gamme low cost Dacia-Renault jusqu'à son départ pour Chennai, où il a piloté le programme ultra low cost de l'alliance. "Nous avons déjà présenté la voiture à des gens, et ils sont intéressés", a-t-il ajouté. "Mais entre les marques d'intérêt et la décision de le faire, du temps s'écoulera encore." Gérard Detourbet a souligné qu'aucune décision n'avait encore été prise sur les nouveaux modèles destinés à l'Iran, ni où ceux-ci seraient assemblés. Les grands constructeurs automobiles internationaux, PSA Peugeot Citroën PEUP.PA et Renault en tête, préparent leur retour en Iran après l'accord historique de Vienne sur le nucléaire iranien. ID:nL5N0ZT2C8 Renault, qui vendait avant les sanctions 100.000 véhicules en Iran, a maintenu sur place un flux limité à 10.000 voitures au premier semestre, des Tondar, dérivées de la Logan low cost. (Aditi Shah, avec Laurence Frost, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris +1.07%
Euronext Paris +1.71%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4997.96 +0.55%
2.06 +18.07%
3.035 +1.00%
DBT
0.1875 +15.74%
33.505 +0.56%

Les Risques en Bourse

Fermer