1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Iran presse les Européens de protéger leurs échanges commerciaux
Reuters26/11/2018 à 13:22

    BRUXELLES, 26 novembre (Reuters) - Ali Akbar Salehi, qui
dirige l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, a mis en
garde lundi l'Union européenne contre les conséquences funestes
qu'aurait une incapacité à préserver les bénéfices économiques
de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire de la république
islamique.
    "Si les mots ne sont pas traduits en actes, alors cela
deviendra tout à fait funeste, la situation serait
imprévisible", a-t-il dit à la presse lors d'un séminaire sur la
coopération nucléaire organisé par l'Union européenne.
    L'accord de Vienne de juillet 2015 est menacé depuis que
Donald Trump en a retiré les Etats-Unis, au mois de mai dernier.
    Salehi a toutefois observé qu'il pensait que l'UE faisait
"de son mieux" pour concrétiser ses promesses.
    L'UE tente notamment de mettre sur pied un système de troc
sophistiqué contournant les sanctions américaines pour permettre
la poursuite du commerce avec l'Iran. Mais la mise en place de
ce mécanisme d'échanges de créances et de compensations, ou
"Special Purpose Vehicle" (SPV), est compliquée.  
    "Nul ne devrait douter du niveau d'ambition et de
détermination politiques des Etats membres concernés, en
particulier la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, pour
rendre rapidement le SPV opérationnel", a cependant déclaré le
commissaire européen au Climat et à l'Energie, l'Espagnol Miguel
Arias Canete.
    "C'est une entreprise extrêmement complexe et unique",
a-t-il poursuivi.
    
    VOIR AUSSI:
    SPECIAL L'UE tentée de s'affranchir de la tutelle des
Etats-Unis en Iran  

    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
SPECIAL L'UE tentée de s'affranchir de la tutelle des USA en
Iran     
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Alissa de Carbonnel et Jan Strupczewski
Henri-Pierre André pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer