Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Iran annonce un accord sur l'achat de Boeing

Reuters14/06/2016 à 20:10

BOEING REVIENT SUR LE MARCHÉ IRANIEN

par Bozorgmehr Sharafedin et Tim Hepher

DUBAI/PARIS (Reuters) - L'Iran a annoncé mardi avoir conclu un accord avec Boeing en vue de l'achat d'avions de ligne, rouvrant ainsi au constructeur aéronautique américain un marché fermé depuis des décennies, moins de six mois après la levée des sanctions internationales.

Les modalités de l'accord sont encore imprécises mais des sources occidentales et moyen-orientales ont déclaré qu'une fois validé, il permettrait à la compagnie nationale IranAir d'intégrer à sa flotte plus de 100 Boeing, soit en les achetant directement à l'avionneur, soit en les louant.

"Dans les jours à venir, les modalités de l'accord avec cette entreprise seront annoncées", a dit le ministre des Routes et du Développement urbain, Abbas Akhoundi, cité par l'agence de presse Mehr.

L'arrangement n'est pour l'instant, selon les sources, que l'esquisse d'un futur contrat en bonne et due forme qui doit encore obtenir l'aval des autorités américaines.

Alors que les sanctions ont empêché pendant près de 40 ans l'Iran d'acheter des avions américains, Boeing n'a ces derniers mois été autorisé qu'à présenter ses différents modèles à IranAir et à quelques autres compagnies.

Parallèlement, IranAir a commandé fin janvier 118 avions à Airbus pour environ 25 milliards de dollars (22 milliards d'euros) au prix catalogue, à la suite de la levée des sanctions internationales dont le pays faisait l'objet en raison de son programme nucléaire.

LES BESOINS DE L'IRAN ESTIMÉS À 400 AVIONS

"Nous sommes engagés dans des conversations avec des compagnies aériennes iraniennes avec l'aval du gouvernement américain en vue de l'achat éventuel d'avions de ligne Boeing et des services afférents", a déclaré un porte-parole de Boeing dans un courriel.

"Nous ne donnons pas de détails sur des conversations en cours avec des clients; nous avons pour habitude de laisser les clients annoncer tout accord conclu et tout accord éventuel sera subordonné au vert du gouvernement américain".

Farhad Parvaresh, le président d'IranAir, avait dit la semaine dernière à Reuters que la compagnie aérienne discutait d'une grosse commande avec Boeing, comparable peut-être à celle de plus de 100 appareils passée avec Airbus.

On estime que l'Iran a besoin d'environ 400 avions pour rajeunir sa flotte et faire face à la croissance annoncée du secteur du transport aérien.

Pour vendre des appareils sur le marché iranien, Boeing et Airbus ont tous les deux besoins d'obtenir des licences d'exportation des autorités américaines, leurs avions utilisant des technologies américaines.

Même si ces licences sont accordées, expliquent des sources du secteur, la mise en oeuvre des contrats prendra du temps en raison des incertitudes sur le financement, les entreprises iraniennes restant pour l'instant privées de tout accès au système financier américain.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)


Mes listes

valeur

dernier

var.

1006.145 -0.00%
14476.08 -0.06%
132.38 -0.15%
1.231 0.00%
108.34 -0.33%
4.882 +2.41%
94.12 -0.40%
63.37 -2.81%
1.276 -0.16%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.