Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Irak demande aux USA de faire marche arrière sur Jérusalem

Reuters07/12/2017 à 12:52
 (Actualisé avec convocation ambassadeur, Sistani, 
manifestations, milices) 
    BAGDAD, 7 décembre (Reuters) - L'Irak a demandé jeudi aux 
Etats-Unis de revenir sur leur décision de reconnaître Jérusalem 
comme capitale de l'Etat d'Israël et convoqué l'ambassadeur des 
Etats-Unis à Bagdad. 
    Bouleversant la ligne observée depuis des décennies par ses 
prédécesseurs, le président américain Donald Trump a déclaré 
mercredi que les Etats-Unis devaient reconnaître Jérusalem comme 
capitale de l'Etat d'Israël, malgré les vives réactions de la 
communauté internationale. 
    L'Irak, pays à majorité chiite, est à la fois allié avec 
l'Iran chiite et avec les Etats-Unis. 
    Plusieurs dizaines d'Irakiens ont manifesté jeudi à Bagdad 
contre la décision américaine, brandissant des pancartes portant 
l'inscription "Jérusalem est Arabe". Ils ont annoncé qu'ils 
reviendraient en plus grand nombre vendredi après la prière. 
    Le ministère irakien des Affaires étrangères a indiqué 
qu'une note de protestation contre la décision de Donald Trump 
serait remise à l'ambassadeur des Etats-Unis lors de sa 
convocation. 
    "Nous mettons en garde contre les dangereuses répercussions 
de cette décision sur la stabilité de la région et du monde", 
déclare le gouvernement irakien dans un communiqué. 
    "L'administration américaine doit revenir sur sa décision de 
façon à stopper toute escalade dangereuse susceptible 
d'alimenter l'extrémisme et de créer les conditions favorables 
au terrorisme", ajoute-t-il. 
     
    "DÉCISION STUPIDE" 
    Le grand ayatollah Ali Sistani, personnalité influente de la 
communauté chiite irakienne, a condamné la décision américaine 
et appelé la "Ouma", la communauté des musulmans, à s'unir et à 
reprendre Jérusalem. 
    "Cette décision et condamnée et dénoncée; cela heurte les 
sentiments de centaines de millions d'Arabes et de musulmans", 
lit-on dans un communiqué publié par ses services. 
    "Mais cela ne changera pas la réalité, à savoir que 
Jérusalem est une terre occupée qui doit être restituée à la 
souveraineté de ses propriétaires palestiniens peu importe le 
temps qu'il faudra", a-t-il dit. 
    Les Emirats arabes unis ont également exprimé leur désaccord 
par la voix de leur ministère des Affaires étrangères. 
    "Le ministère a exprimé sa vive préoccupation concernant les 
répercussions de cette décision sur la stabilité de la région 
car elle attise l'émotion des peuples arabes et musulmans compte 
tenu du statut de Jérusalem dans l'esprit des Arabes et des 
musulmans", indique le communiqué.  
    Une milice irakienne influente, la Harakat Hezbollah al 
Noudjaba, soutenue par l'Iran, a déclaré que la décision de 
Trump pourrait être une "raison légitime" pour attaquer les 
forces américaines en Irak. 
    "La décision stupide de Trump de faire de Jérusalem une 
capitale pour les sionistes sera la grande étincelle pour ôter 
cette entité du corps de la nation islamique et une raison 
légitime de viser les forces américaines", a déclaré le chef du 
groupe, Akram al Kaabi. 
    Noudjaba, qui dispose d'environ 10.000 combattants, est 
l'une des milices les plus importants d'Irak. Elle combat sous 
l'étiquette des forces de mobilisation populaires (FMP), 
coalition de milices chiites soutenues par l'Iran qui ont 
participé à la lutte contre l'Etat islamique. Les FMP sous 
l'autorité officielle du Premier ministre irakien, Haïdar al 
Abadi. 
 
 (Tulay Karadeniz et Daren Butler; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.94 +5.65%
119.85 +1.22%
0.16 -1.84%
2.76 +10.40%
86.12 +1.29%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.