Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'interview de Gilles Bogaert (Pernod Ricard) : « Nous proposons un dividende en hausse de 10% »

Boursorama27/08/2015 à 18:12

Les ventes en Chine de Pernod Ricard n'ont reculé en volume que de 2% en 2014-2015.

Pernod Ricard publie sur son exercice 2014/2015 un chiffre d’affaires en hausse de 8% à 8,56 milliards d’euros. A changes constants, la croissance ressort à +2%. Dans un contexte difficile marqué par le ralentissement de l’économie chinoise, le numéro deux mondial des vins & spiritueux résiste et attend une amélioration graduelle de son activité cette année confirme Gilles Bogaert, directeur général adjoint chargé des finances.

Quel bilan faites-vous de l’année écoulée ?

Gilles Bogaert : Ce sont des résultats solides dans un environnement volatile. Nous avons en effet confirmé l’amélioration graduelle de nos ventes (+2%), gagné des parts de marchés et tenu notre objectif de croissance du ROC de 2%, en ligne avec l’objectif de 1 à 3%. Même le résultat net courant ressort à +12% (sans provision sur Absolut). Nous proposons cette année un dividende en hausse significative de 10% à 1,8 euros, ce qui constitue un signe de confiance dans l’avenir pour nos actionnaires. Dans un contexte très concurrentiel, nous n’avons pas transigé sur les investissements et les prix. Nous avons aussi poursuivi l’application de notre plan Allegro marquée par une baisse des coûts de structure de 3%.

Quelles marques ont particulièrement performé au cours de l’exercice ?

G.B : Le whisky Jameson est devenu la star de notre portefeuille en enregistrant une croissance régulière (+9% en volume), de très bonnes performances aux Etats-Unis et sur de nouveaux marchés. C’est une marque désormais globale qui talonne la vodka Absolute. Chivas et Absolut restent les deux marques iconiques bénéficiant de la meilleure présence internationale. Notons aussi les fortes hausses de ventes de nos champagnes Mumm (+13%) et Perrier-Jouët (+11%).  

Le ralentissement en cours de l’économie chinoise a-t-il continué d’affecter les ventes de Pernod Ricard dans l’Empire du Milieu ?

G.B : Les ventes en Chine sont en recul de 2% après une baisse de 23% sur l’exercice précédent 2013/2014. Nous avons très clairement intégré l’impact négatif et brutal des mesures anti-cadeaux ostentatoires décidées par le gouvernement. Dans un contexte macroéconomique très tendu, nous restons confiants dans notre capacité à moyen terme à dégager une croissance des ventes de 8 à 9% en Chine mais nous sommes prudents sur le rythme pour y parvenir. Aujourd’hui, si nous réalisons en 2015/2016 une performance comparable à celle réalisée en 2014/2015, ce sera satisfaisant.

Et dans le reste du monde ?

G.B : Aux Etats-Unis, premier marché du groupe (17% du chiffre d’affaires), la performance a été stable mais nous avons comme objectif d’améliorer nos ventes cette année en stabilisant les ventes de la vodka d’Absolut. Nous comptons aussi recueillir le fruit de nos innovations. Avec le ralentissement de la Chine, nous avons aussi la volonté d’accélérer le développement de la marque Martell (cognac) aux Etats-Unis. En Europe, les ventes sont stables, la situation en Europe de l’Est est restée difficile (Pologne, Russie). Mais plusieurs pays d’Europe de l’Ouest ont bien performé comme l’Espagne, l’Allemagne ou le Royaume-Uni. Quant à la France, la croissance est modeste, le succès de certaines marques (Absolut, Ballantine’s etc.) compensant le recul du marché de l’anis.

Un objectif pour l’année 2015/2016 ?

G.B : A ce stade, nous ne donnons pas de prévisions chiffrées mais nous souhaitons poursuivre l’amélioration graduelle de nos ventes malgré le contexte chinois. L’environnement global va rester difficile et volatile.

Propos recueillis par Julien Gautier

 


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.