Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

L’inflation n'est pas une menace pour les marchés, assure Natixis Wealth Management
information fournie par AOF08/03/2021 à 11:51

(AOF) - Jean-Jacques Friedman, directeur des investissements chez Natixis Wealth Management rappelle que les autorités monétaires et budgétaires ont tout fait pour ramener le plus tôt possible l'activité et les prix à leur situation de pré-pandémie, que ce soit en termes de programmes d'achat d'actifs massifs ou de vastes plans de relance. Cette situation commence tout juste à engendrer une certaine hausse des prix qui est tout à fait logique, car inhérente à la croissance naturelle de l'économie, comme le montrent habituellement les cycles dans leur recherche d'équilibre à long terme.

Dans ce cadre assure le spécialiste, une légère hausse de l'inflation constitue un élément favorable pour les marchés, parce qu'elle amoindrit le niveau des taux d'intérêt réels, déterminant essentiel de la valorisation des actions.

Une équation qui se vérifie souvent, d'autant que les banques centrales n'interviennent pas immédiatement pour augmenter le niveau de leurs taux directeurs. Aussi, avant de pouvoir envisager une augmentation des prix qui serait défavorable aux marchés, il faudrait que les niveaux d'inflation soient déjà élevés, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, souligne Jean-Jacques Friedman.

En outre, ajoute le directeur des investissements, plusieurs tendances de fond militent toujours en faveur du même régime d'inflation : mondialisation du marché du travail, digitalisation, mise en concurrence généralisée, démographie… Des tendances également confirmées dans le contexte de crise sanitaire par une plus grande flexibilité du travail qui devrait générer un surcroît de gains de productivité et constituer ainsi une force de rappel importante face aux risques de remontée de l'inflation.

De plus assure Jean-Jacques Friedman, la création monétaire et la question du réemploi des liquidités ne sont également pas un facteur de hausse des prix, car elles ne circulent que très peu dans l'économie réelle pour le moment.

Natixis Wealth Management continue de penser que l'abondance de liquidités créées pour faire face à la crise sanitaire sera ainsi progressivement redéployée en faveur des actifs financiers ou immobiliers.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.