1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'inflation accélère en zone euro, signe encourageant pour la BCE

Reuters04/04/2018 à 12:47
 (Actualisé avec citations, précisions)
    par Philip Blenkinsop et Francesco Canepa
    BRUXELLES, 4 avril (Reuters) - L'inflation en zone euro a
accéléré en mars à son rythme le plus soutenu depuis le début de
l'année, un signal rassurant pour la Banque centrale européenne
(BCE) qui s'apprête à réduire progressivement son programme
massif de soutien à la croissance.  
    Selon l'estimation rapide publiée mercredi par Eurostat,
l'institut statistique de l'Union européenne, les prix à la
consommation ont augmenté de 1,4% sur un an au mois de mars dans
les 19 pays de la zone, après une hausse de 1,1% en février.
    Même si la hausse peut s'expliquer en partie par des fêtes
de Pâques précoces, qui ont dopé les prix des voyages organisés
et des hôtels et lieux d'hébergement, elle a hissé l'inflation
au niveau de l'anticipation de la BCE de 1,4% sur l'année.
    Bien que l'inflation reste sous son objectif d'une hausse
des prix proche mais inférieure à 2%, plusieurs responsables de
la BCE jugent qu'elle est suffisamment forte pour commencer à
réduire le programme de rachats de 2.550 milliards d'euros
d'actifs lancé en 2015 face à la menace de déflation.
    "Le point bas de l'inflation est derrière nous", souligne
Alexander Krüger, économiste chez Bankhaus Lampe.   
    "La poursuite prévisible de la hausse de l'inflation devrait
encourager la BCE à limiter ses rachats d'actifs à partir
d'octobre, pour y mettre fin en décembre."
    L'accélération de l'inflation en mars a été conforme aux
attentes des économistes et deux membres de la BCE, Klaas Knot
et Ewald Nowotny, ont dit la semaine dernière que le risque pour
la BCE était d'aller trop lentement vers une normalisation de sa
politique monétaire.    
    Hors énergie et produits alimentaires, l'inflation dite de
base, très surveillée par la BCE, a augmenté également, à 1,3%
sur un an contre 1,2% en février, ce qui tend à confirmer un
retour plus durable des pressions inflationnistes.
    Toutefois, une autre mesure de l'inflation de base,
également surveillée par de nombreux économistes et qui exclut
l'alcool et le tabac, s'est en revanche stabilisée à 1,0% sur un
an, au même niveau qu'en janvier et février.
    "Avec une inflation de base inchangée à un bas niveau, la
(BCE) va continuer à défendre son approche patiente et
persistante vers une normalisation de la politique monétaire",
dit Jessica Hinds, économiste chez Capital Economics.
    Les prix de l'énergie ont augmenté de 2,0% en mars, après
avoir augmenté à un rythme de 2,1% en février, et ceux des
produits alimentaires non transformés ont augmenté de 0,9% après
avoir une baissé de 0,9% en février. Les prix des services ont
augmenté de 1,5% en mars, contre 1,3% le mois précédent.
    Par ailleurs, Eurostat a annoncé mercredi que le taux de
chômage dans la zone euro avait baissé à 8,5% au mois de
février, contre 8,6% en janvier.

    Pour des précisions sur les données Eurostat:
    http://ec.europa.eu/eurostat/news/news-releases

 (Philip Blenkinsop
Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand
Boucey)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

193.53 +1.11%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.