1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'inflation a ralenti en Allemagne avec les services
Reuters30/08/2018 à 16:38

 (Actualisé avec précisions, contexte, commentaires)
    par Joseph Nasr
    BERLIN, 30 août (Reuters) - L'inflation a ralenti un peu
plus fortement que prévu en août en Allemagne, pour s'établir au
niveau recherché par la Banque centrale européenne, ce qui
devrait conforter la BCE dans son approche progressive en
matière de normalisation de sa politique monétaire.
    L'indice des prix à la consommation harmonisé aux normes
européennes a augmenté de 1,9% sur un an dans la première
économie d'Europe, deux dixièmes de point de moins qu'en
juillet, montrent les données en première estimation publiées
jeudi par l'Office fédéral de la statistique (Destatis).
    Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une
progression de 2,0%.
    La Banque centrale européenne a pour objectif une inflation
proche de mais inférieure à 2%.
    Les pressions inflationnistes ont été les plus manifestes
dans le secteur de l'énergie alors que la hausse des prix
alimentaires et des services a ralenti ce mois-ci en Allemagne,
montrent les données non-harmonisées publiées par Destatis.
    Les chiffres de l'inflation dans la zone euro seront publiés
vendredi.
    L'économie allemande s'appuie essentiellement sur la
consommation intérieure alors que les exportations, son moteur
traditionnel, souffrent des tensions commerciales à travers le
monde. La consommation privée en Allemagne a progressé chaque
trimestre depuis début 2013.
    Elle devrait rester soutenue avec la faiblesse des taux
d'intérêt, le dynamisme du marché du travail et des politiques
fédérales destinées à gonfler le pouvoir d'achat des ménages.
    "Cela ne reflète que partiellement la vigueur de l'économie
intérieure. Les prix de l'énergie fournissent actuellement une
puissante contribution positive mais sont très volatils", écrit
Jörg Zeuner, de KfW Bank, dans une note à ses clients.
    
    LA BCE DEVRA GARDER SON CAP
    "Cet effet lié aux prix de l'énergie devrait s'atténuer dans
les mois à venir. En conséquence, l'inflation ne peut rester à
son sain niveau actuel à long terme que si les salaires
continuent de se développer de manière dynamique", ajoute-t-il.
    Sur un mois, l'indice des prix à la consommation harmonisé
aux normes européennes est resté stable en Allemagne alors que
les économistes attendaient un gain de 0,1%.
    En Espagne, quatrième économie de la zone euro, l'inflation
a reculé à 2,2% en août, montrent les données officielles
publiées jeudi.
    Les statistiques allemandes et espagnoles vont dans le sens
d'un ralentissement de l'inflation dans la zone euro à 2% ce
mois-ci, estime Jack Allen, de Capital Economics, dans une note.
    La BCE prévoit d'arrêter à la fin de l'année ses rachats
nets d'actifs et de maintenir ses taux d'intérêt à leurs niveaux
actuels au moins jusqu'à l'été 2019.
    Jack Allen s'attend à un ralentissement de l'inflation dans
la zone euro au cours des 12 prochains mois en raison d'un recul
attendu de l'inflation dans l'énergie, sans conséquence
toutefois sur les projets de la BCE.
    "Après tout, nous nous attendons à ce que l'inflation de
base augmente, bien que très progressivement, à mesure que la
baisse de la sous-utilisation des capacités exerce des pressions
à la hausse sur la croissance des salaires. Donc la (BCE) semble
devoir garder son cap", écrit-il.
    Tableau  

 (Joseph Nasr, avec Michael Nienaber
Bertrand Boucey pour le service français)
 

Valeurs associées

Six - Forex 1 +0.42%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer