Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'indice CAC 40 ouvre dans de bonnes dispositions

Le Revenu13/08/2013 à 09:52

(lerevenu.com) - A 10 heures, l'indice CAC 40 prenait 0,13%, à 4.077,48 points. La veille, l'indice avait terminé en recul de 0,12% à 4.071,68 points, après avoir battu à l'ouverture son record annuel en séance, à 4.088,64 points. De son côté, Wall Street a terminé à l'équilibre lundi, les investisseurs restant l'arme au pied, dans l'attente d'indicateurs sur l'économie américaine prévus cette semaine.

A Paris, la séance de mardi devrait être ponctuée, dans la matinée, par la publication de la production industrielle en juin dans la zone zone euro et surtout celle du baromètre Zew évaluant la confiance des milieux financiers en Allemagne, un indicateur très surveillé. Les ventes au détail en juillet aux Etats-Unis seront aussi très attendues, dans l'après-midi. Après une séance terne, lundi, l'agenda macroéconomique de la journée « aura le potentiel d'insuffler de l'énergie » aux marchés européens mardi, estime Michael Hewson, analyste de CMC Markets. L'indice Zew, selon lui, pourrait anticiper la publication, mercredi, d'un produit intérieur brut allemand « meilleur que prévu » au deuxième trimestre. En juillet, le moral des investisseurs allemands avait enregistré un recul, à 36,3 points. M. Hewson table pour ce mois-ci sur une amélioration à 40 points : »Si les chiffres sont bien meilleurs que ça », les marchés en profiteront.

Toutefois, même si les indicateurs du jour vont « stimuler un peu l'activité », estiment aussi les analystes du Crédit Agricole CIB, ils ne devraient pas provoquer pour autant « de grandes envolées des cours ». Pour Chris Weston, un analyste d'IG, « une nouvelle embellie dans les indicateurs en Europe » est appelée à constituer un « catalyseur clé » sur les marchés boursiers : « Les indices européens sont bien orientés, avant le Zew allemand », font remarquer les analystes de Saxo Banque. La journée verra aussi l'Italie emprunter sur le marché de la dette d'Etat à moyen terme.

Aux Etats-Unis, la santé de la première économie mondiale est de retour à l'agenda, avec la publication des ventes au détail, en juillet, fait valoir Michael Hewson, avec « un petit ralentissement attendu à 0,3% contre 0,4% en juin », ce qui ne manquera pas de décevoir les marchés : « Les ventes au détail s'annoncent mitigées au mois de juillet et en net ralentissement par rapport au mois de juin », pense Christian Parisot, analyste d'Aurel BGC. Quant au calendrier de réduction de la politique d'assouplissement monétaire de la Réserve fédérale des Etats-Unis, le président de la Réserve fédérale d'Atlanta, Dennis Lockhart, doit prononcer un discours sur les prévisions économiques dans la soirée : «On l'a déjà entendu plaider en faveur d'une réduction dès le mois de septembre prochain», nuance Michael Hewson.

Du côté des valeurs, Société Générale décrochait de 1,81% à 34,95 euros, après l'annonce, lundi, que l'assureur mutualiste Groupama s'apprête à céder le solde de sa participation dans la banque française, une ligne valorisée à 530 millions d'euros sur la base du cours de clôture de lundi.

Le groupe spécialisé dans la transformation et le négoce des bois tropicaux, Rougier, reculait de 0,63% à 32,88 euros, pénalisé par la publication lundi d'un chiffre d'affaires en recul de 5,2% au deuxième trimestre, même s'il a relevé une "amélioration de tendance" dans "une conjoncture restée difficile".

Foncière des Régions (FDR) était stable à 62,62 euros, alors que l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé, lundi, que l'offre publique d'échange lancée par la société immobilière sur sa filiale Foncière Développement Logements (FDL) serait rouverte du 13 au 26 août inclus. A l'issue de la première phase de l'OPE, FDR détient 59,71% du capital et des droits de vote de FDL.

Le diffuseur des données sur le marché de l'art, Artprice, progressait de 2,61% à 21,26 euros, bénéficiant du lancement annoncé, mardi, d'une application destinée à faciliter les achats des clients du distributeur en ligne américain Amazon, qui vient d'inaugurer une plateforme consacrée précisément au marché de l'art.

Le Revenu, avec AFP


Mes listes

valeur

dernier

var.

1.63 +10.14%
165.72 -4.10%
4.414 -1.91%
21.62 -1.01%
0.58 +14.17%
45.595 +0.73%
82.14 +1.68%
72.85 -0.07%
11.855 -0.17%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.