Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'immobilier a soutenu Wall Street

Reuters27/06/2012 à 01:05

L'immobilier a soutenu Wall Street

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse mardi dans le sillage des valeurs de l'immobilier mais les doutes entourant le prochain sommet européen gâtent l'ambiance.

Les indices ont récupéré une partie du terrain perdu lundi mais la prudence est de mise - ce qui se ressent sur les volumes - en raison du nouveau renchérissement des coûts d'emprunt de l'Espagne et d'une statistique de la confiance du consommateur US fort médiocre.

L'indice Dow Jones a pris 32,01 points (0,26%) à 13.534,67 points. Le S&P-500 a gagné 6,27 points (0,48%) à 1.319,99 points. Le Nasdaq Composite a gagné 17,90 points (0,63%) à 2.854,06 points.

Les prix des maisons individuelles ont augmenté en avril, pour le troisième mois d'affilée, un signe encourageant pour la reprise du marché de l'immobilier, montre l'indice S&P/Case-Shiller publié mardi.

Cette statistique se traduit par une hausse de l'indice immobilier PHLX de 2,62%.

Le Trésor espagnol a placé mardi pour 3,08 milliards d'euros de bons à trois et à six mois, un montant supérieur à ses prévisions, mais les deux adjudications ont été marquées par une baisse de la demande et un quasi triplement des rendements par rapport aux précédentes opérations d'échéance équivalente.

La confiance du consommateur américain a chuté pour le quatrième mois consécutif en juin, tombant à son plus bas niveau depuis janvier dans un climat de pessimisme accru sur les perspectives économiques du pays.

La Bourse sera sans doute instable dans l'attente de l'ouverture du sommet européen des 28 et 29 juin. Les investisseurs n'en attendent pas grand chose mais le moindre élément trahissant une volonté de renforcer la coopération entre les 27 pour juguler la crise est susceptible de les porter à nouveau vers les actifs plus risqués, comme les actions.

"Le marché n'a pas beaucoup d'illusions mais ce n'est pas mauvais en soi. Je pense que les graines d'une solution (à la crise de la zone euro) seront plantées lors du sommet, ce qui soulagera le marché", dit Peter Cardillo (Rockwell Global Capital).

Les ministres des Finances des quatre premières économies de la zone euro procédaient à des discussions de dernière minute ce mardi soir à Paris sur les thèmes de la gestion de la crise et de la coopération bancaire et budgétaire en prévision du sommet.

Selon un document préparé pour ce dernier, la zone euro pourrait se doter à moyen terme d'un Trésor et émettre des euro-obligations pour finaliser une union budgétaire.

Aux valeurs, News Corp bondit de 8,34%. Le groupe de Rupert Murdoch envisage de scinder ses activités en deux sociétés cotées.

Dans le secteur bancaire, JPMorgan Chase 1,1%. Goldman Sachs a intégré la banque dans sa liste d'achats prioritaires. Goldman Sachs a en revanché déclassé Morgan Stanley d'acheter à neutre et a retiré la banque de sa liste d'achats prioritaires. L'action gagne malgré tout 0,22%.

Angela Moon et Rodrigo Campos, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

7.098 -1.74%
107.14 -0.24%
5414.79 -0.27%
14.54 -0.41%
73.85 -1.34%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.