Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'horloger suisse Tag Heuer se fournira auprès du japonais Seiko

Reuters21/03/2012 à 19:58

TAG HEUER SE FOURNIRA AUPRÈS DE SEIKO

par Nathalie Olof-Ors et Caroline Copley

ZURICH (Reuters) - Tag Heuer va se fournir en composants horlogers auprès du japonais Seiko Instruments, alors que la réduction des livraisons par Swatch Group force les fabricants de montres à trouver des alternatives pour sécuriser leurs approvisionnements.

"Tag Heuer a décidé, pour obtenir les volumes nécessaires à sa capacité de fabrication de mouvements, de combiner des fournitures d'origine suisse avec des assortiments haut de gamme qui seront fournis par la société Seiko Instruments", indique Tag Heuer, la marque-phare du groupe de luxe LVMH, dans un communiqué.

Les pièces fournies par Seiko Instruments seront destinées notamment à la production du calibre 1887, alors que la marque est en train de renforcer la production de ses propres mouvements.

Les assortiments englobent un ensemble de pièces indispensables pour la fabrication de montres telles que les spiraux, sur lesquels Nivarox, une filiale de Swatch Group, dispose d'un quasi-monopole en Suisse.

"Nous sommes la première société à afficher de manière transparente le fait qu'elle va équiper ses mouvements d'assortiments de Seiko Instruments, qui sont reconnus comme étant parmi les meilleurs au monde", a déclaré Jean-Christophe Babin, le directeur général de Tag Heuer, joint par téléphone.

En janvier, Jean-Christophe Babin avait indiqué à Reuters que la marque était en train de nouer de nouveaux partenariats pour se fournir en composants, alors que Nivarox n'avait pas souhaité renouveler un contrat arrivé à échéance.

La réduction des livraisons de mouvements et de composants par Swatch Group est en train de redessiner la carte de l'horlogerie en Suisse, forçant les fabricants de montres à investir dans les capacités de production et à racheter des fournisseurs pour sécuriser leurs approvisionnements.

Tag Heuer est la deuxième maison horlogère suisse à se tourner vers un fabricant japonais, la Manufacture La Joux-Perret, un fabricant de calibres horlogers, ayant choisi de se vendre début mars à Citizen Watch, filiale du groupe nippon Citizen Holdings.

RENFORCEMENT DU LABEL "SWISS MADE"

"Cela semble être une bonne chose compte tenu du besoin d'alternatives sur les fournisseurs", estime Jon Cox. "Bien sûr, les concurrents vont mettre en avant que Seiko est japonais, mêmes si les assortiments et les mouvements sont fabriqués en Suisse", a-t-il souligné.

Seiko Instruments fait partie de la Société Suisse de Chronométrie, a rappelé Tag Heuer dans son communiqué.

La décision de se fournir auprès d'un horloger japonais intervient alors que le parlement suisse est en train de débattre d'un renforcement du label "Swiss Made", qui imposerait qu'au moins 60% de la valeur d'un produit soit fabriquée dans le pays pour mériter cette dénomination.

Jean-Christophe Babin a cependant mis en avant que les montres de la marque dépassaient les exigences du projet en cours de discussions, rappelant que 80% de la valeur de la Carrera 1887, un de ses modèles-phares, émanaient de Suisse.

"Aujourd'hui acheter une montre suisse, c'est la garantie d'une marque suisse de qualité et de fiabilité mais pas forcément le fait que 100% des composants viennent de Suisse", a-t-il affirmé, ajoutant que d'autres marques importaient des boîtiers ou des cadrans de montres.

Le directeur général de la marque, qui compte notamment l'actrice américaine Cameron Diaz parmi ses ambassadrices, a par ailleurs souligné que les fabricants d'assortiments en Suisse se trouvent encore à un stade précoce de leur développement et ne sont pas actuellement en mesure de fabriquer des volumes suffisants pour fournir une marque comme Tag Heuer.

"Je me sent très à l'aise sur cette décision, quoi qu'en pense mes concurrents, d'autant que celle-ci a été dictée par une rupture d'approvisionnement dont je ne suis pas responsable", a-t-il insisté.

Nathalie Olof-Ors, édité par Danielle Rouquié

Mes listes

valeur

dernier

var.

9.44 +1.83%
1.164 -0.25%
1.28 +1.19%
102.6 -0.64%
150.06 +0.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.