Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'ex-patron de Bricorama ne reprendra pas les Chantiers de l'Atlantique
AFP14/04/2021 à 11:21

Le paquebot de croisières "Celebrity Apex" amarré aux quais des Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire, le 2 avril 2020 ( AFP / Loic VENANCE )

Le paquebot de croisières "Celebrity Apex" amarré aux quais des Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire, le 2 avril 2020 ( AFP / Loic VENANCE )

L'ancien patron de l'enseigne de bricolage Bricorama Jean-Claude Bourrelier a annoncé qu'il renonçait à son projet de prise de participation dans les Chantiers de l'Atlantique après avoir été informé par l'Etat, actionnaire majoritaire, qu'il n'était pas favorable à son projet de reprise.

"Ils m'ont dit que le moment n'est pas venu", a confié mercredi M. Bourrelier à l'AFP, confirmant une information des Echos.

Selon une source proche du dossier, l'Etat estimait qu'il n'y avait pas d'urgence à trouver un repreneur et souhaitait le cas échéant un partenaire industriel plus que financier, ce que n'était pas Jean-Claude Bourrelier.

Les Chantiers de l'Atlantique, qui ont réalisé un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros en 2019, emploient 3.100 personnes et 5.000 sous-traitants français et étrangers

Jean-Claude Bourrelier, à Paris le 2 décembre 2013, alors qu'il était à la tête de Bricorama ( AFP / Eric PIERMONT )

Jean-Claude Bourrelier, à Paris le 2 décembre 2013, alors qu'il était à la tête de Bricorama ( AFP / Eric PIERMONT )

L'homme d'affaires, qui souhaitait une décision avant fin avril, s'est dit "un peu déçu" alors qu'il estimait présenter une solution "équilibrée et pérenne" pour l'avenir du chantier naval de Saint-Nazaire après l'échec du projet de rachat par l'italien Fincantieri.

Bourrelier Group (la société d'investissement familiale qu'il dirige) proposait d'acquérir environ 41% du capital des Chantiers, spécialisée dans les paquebots et navires militaires de grande taille, tandis que "l'Etat et Naval Group détiendraient à eux deux jusqu'à 40% du capital et se verraient reconnaître des droits particuliers au travers du pacte d'actionnaires".

La participation de Bourrelier Group aurait été placée dans un fonds de dotation pour une durée minimale de dix ans.

"Les Chantiers ont tous les moyens pour se développer, sont soutenus par l'Etat actionnaire, et ont un bon carnet de commandes", avait indiqué le ministère de l'Economie après l'échec du rachat par Fincantieri.

L'Etat, qui a repris les Chantiers en 2017 après la faillite de son propriétaire sud-coréen STX, demeure actuellement le premier actionnaire (84,3% du capital) avec Naval Group (11,7%), les salariés (2,4%) et des sociétés locales réunies au sein du consortium CofiPME (1,6%).

mra-tq/ico/spi

Valeurs associées

MIL +2.28%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +0.07%

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • callain6
    14 avril21:42

    Allons, allons..... un français qui veut reprendre les chantiers de l'atlantique, notre gouvernement ne peut accepter ça !!!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer