Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'Europe repart à la baisse après les PMI des services
information fournie par Reuters05/10/2022 à 10:24

Photo des traders travaillant à leur bureau devant l'indice boursier allemand

Photo des traders travaillant à leur bureau devant l'indice boursier allemand

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes, à l'exception de Londres, sont reparties à la baisse mardi après la publication des indicateurs mensuels de l'activité des services en Europe, la forte hausse de la veille née de l'espoir d'une accalmie dans la remontée des taux ayant enclenché des prises de bénéfices.

À Paris, le CAC 40 abandonne 0,48% à 6.010,92 vers 08h05 GMT. À Londres, le FTSE 100 cède 0,46% et à Francfort, le Dax reflue de 0,5%.

L'indice EuroStoxx 50 est en repli de 0,56%, le FTSEurofirst 300 de 0,23% et le Stoxx 600 de 0,47%.

Les contrats à terme sur les principaux indices à Wall Street suggèrent également une ouverture en baisse, l'espoir de voir la Réserve fédérale américaine devenir moins agressive en matière de hausses des taux d'intérêt s'étant atténué puisque la banque centrale de Nouvelle-Zélande a relevé mercredi son taux directeur de 50 points de base et indiqué qu'une hausse de 75 points avait été envisagée, signe que l'inflation reste préoccupante.

Après un gain de plus de 5% en trois jours des Bourses européennes, l'appétit pour le risque reflue également alors que les investisseurs attendent les décisions de l'Opep+ sur ses quotas de production, une baisse étant susceptible de faire remonter les cours de pétrole et d'alimenter une inflation déjà élevée.

En attendant l'indice ISM des services aux Etats-Unis pour le mois de septembre qui pourrait fournir aux investisseurs de nouveaux éléments sur l'évolution de la conjoncture économique, l'indice PMI S&P Global des services définitif en zone euro a reculé un peu plus que prévu le mois dernier, à 48,8, contre 48,9 en première estimation.

La production industrielle, elle, a rebondi plus que prévu en France en août (+2,4%), tandis qu'en Allemagne, les importations ont affiché en août une hausse plus importante que prévu (+3,4%), faisant ressortir l'excédent commercial corrigé des variations saisonnières à 1,2 milliard d'euros, contre 4 milliards d'euros prévus.

Sur le Stoxx 600 paneuropéen, la plupart des secteurs évoluent dans le rouge, le compartiment de l'automobile (-2,23%) et celui du transport et du tourisme (-1,15%) affichant l'un des replis les plus importants.

STMicroelectronics, qui a annoncé mercredi son intention de construire une usine de semi-conducteurs en Italie, est en tête du CAC 40 parisien avec un gain de 1,31%, tandis que l'autre côté du spectre Unibail-Rodamco-Westfield (-3,69%) accuse la baisse la plus marquée.

Sur le SBF 120, Valneva gagne 2% après avoir levé 102,9 millions d'euros.

Ailleurs en Europe, Tesco recule de 1% après l'ajustement de sa prévision de bénéfice annuel dans le bas de la fourchette initialement indiquée.

Le groupe de transport scandinave en difficulté SAS grimpe de 5,28% à la faveur de l'annonce mercredi d'un accord avec dix de ses loueurs pour modifier les baux actuels sur 36 appareils, ce qui lui permettra de réduire ses coûts.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +0.87%
Euronext Paris +0.07%
LSE -1.87%
XETRA +0.15%
Ice Europ -1.62%
Ice Europ -1.16%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.