1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Europe recule, les espoirs sur le commerce retombent
Reuters13/11/2019 à 10:27

LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN BAISSE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert baisse mercredi en l'absence d'éclaircissement sur le très sensible conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine dont le marché anticipait une prochaine résolution partielle.

À Paris, l'indice CAC 40 recule de 0,47% à 5.892,25 points vers 09h00 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,77% et à Londres, le FTSE abandonne 0,3%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,57%, le FTSEurofirst 300 lâche 0,27% et le Stoxx 600 perd 0,6%.

Les marchés européens ont bouclé la séance de mardi en hausse, avec un CAC 40 à un plus haut de douze ans, dans l'espoir d'obtenir de Donald Trump des annonces favorables sur le commerce.

Si le président américain a fait part de son optimisme sur le dossier des négociations avec la Chine, il n'a pas apporté de nouveaux éléments sur l'état des discussions.

Sur le volet commercial entre les Etats-Unis et l'Europe, Donald Trump n'a pas fait mention d'un report éventuel des droits de douane sur les automobiles importées de l'Union européenne mais a réitéré ses critiques contre la politique commerciale de l'UE, l'accusant d'avoir mis en place de "terribles barrières".

"Un accord de phase 1 "pourrait bientôt intervenir", nous entendons cette phrase depuis des mois. Et Donald Trump a menacé d'augmenter les tarifs sur la Chine si aucun accord n'était conclu, ce n'a pas aidé le sentiment en Asie et est également un facteur baissier en Europe", a commenté Neil Wilson chez Markets.com.

Du coté des indicateurs, le marché prendra connaissance, à 10h00 GMT, des chiffres de la production industrielle en zone euro et, dans l'après-midi, des prix à la consommation aux Etats-Unis. Les investisseurs suivront avec attention l'audition de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, par la Commission économique conjointe du Congrès, à partir de 16h00 GMT.

VALEURS

Le secteur bancaire enregistre la plus forte baisse sectorielle avec un repli de 2%, devant celui de l'automobile (-1,68%) et des ressources de base (-1,62%).

A Paris, BNP Paribas, Société générale et Crédit agricole perdent entre 1,63% et 2%.

Saint-Gobain cède 2,59%, la plus forte baisse de CAC, après avoir annoncé le rachat de Continental Building Products pour une valeur d'entreprise totale d'environ 1,4 milliard de dollars.

La chute la plus spectaculaire revient à l'opérateur de satellites SES qui perd 11,66%, les analystes de JPMorgan ayant dégradé le titre à "neutre".

La banque ABN Amro recule de 4,48% à la Bourse d'Amsterdam après avoir publié un bénéfice net inférieur aux attentes au troisième trimestre.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a terminé baisse de 0,85%, le discours de Donald Trump sur le commerce ayant laissé les investisseurs sur leur faim.

La Bourse de Hong Kong a laissé 1,8%, à un plus bas de trois semaines, alors que la région vit une nouvelle journée de tensions.

La Bourse de Shanghai a perdu 0,3%, à un plus bas de six semaines.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini sur des gains modestes mardi: le Dow Jones a terminé inchangé à 27.691,49 points, le S&P-500 a pris 0,16% et le Nasdaq Composite a gagné 0,26%.

L'action Walt Disney a pris la tête du Dow Jones (+1,35%), le groupe de divertissement ayant annoncé que son service de streaming Disney+ avait rencontré plus de succès que prévu pour son démarrage.

TAUX

L'aversion pour le risque profite aux emprunts d'Etat, ce qui se traduit par une baisse des rendements. Le 10 ans allemand recule de deux points de base, à -0,278%, après atteint la semaine dernière un plus haut de cinq mois à la perspective d'une résolution du conflit commercial.

Le rendement des Treasuries à 10 ans évolue autour de 1,905%.

CHANGES

L'"indice dollar" progresse légèrement face à un panier de devises internationales, dont l'euro qui est inchangé, à 1,1 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole baissent, les perspectives d'un accord commercial américano-chinois dans les prochains jours s'éloignant.

Autre facteur de repli, la demande mondiale de pétrole pourrait ralentir à partir de 2025, a fait savoir mercredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Le Brent recule de 0,77% à 61,58 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) perd 0,53% à 56,5 dollars.

(édité par Patrick Vignal)

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +1.54%
Euronext Paris +1.01%
Euronext Paris +0.77%
Euronext Paris +0.63%
FTSE Indices +1.10%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Garasixt
    13 novembre11:12

    Trump fait la pluie et le beau temps de la bourse et parallèlement s'enrichit un peu plus. N'y a t-il pas là conflit d'intérêts?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer