Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Europe poursuit son repli malgré la croissance chinoise
Reuters18/01/2021 à 10:28

LES BOURSES EUROPÉENNES RECULENT EN DÉBUT DE SÉANCE

LES BOURSES EUROPÉENNES RECULENT EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en baisse lundi au début d'une séance qui s'annonce calme, la journée étant fériée aux Etats-Unis et l'agenda économique vide, la bonne surprise de la croissance chinoise ne parvenant pas à raviver l'appétit pour le risque.

À Paris, le CAC 40 perd 0,35% à 5.592,25 points vers 09h00 GMT. A Londres, le FTSE 100 cède 0,14% et à Francfort, le Dax recule de 0,05%.

L'indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,27%, le FTSEurofirst 300 de 0,22% et le Stoxx 600 de 0,1%.

Le produit intérieur brut de la Chine a progressé de 6,5% en rythme annuel sur les trois derniers mois de l'an dernier, un chiffre supérieur aux attentes puisque le consensus Reuters tablait sur une expansion de 6,1% seulement. Et sur l'ensemble de 2020, le PIB chinois affiche une croissance de 2,3%, la seule performance positive des principales économies de la planète.

Mais ces chiffres ne suffisent pas à faire oublier aux investisseurs les préoccupations sanitaires du moment, entre progression continue du nombre de nouveaux cas et inquiétudes sur la disponibilité des vaccins, qui font craindre une prolongation du marasme économique.

Le sujet dominera sans doute la première réunion de politique monétaire de l'année de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, à l'issue de laquelle l'institution devrait se contenter de réaffirmer qu'elle est prête à prendre de nouvelles mesures en cas de besoin.

En attendant, le début de semaine sera animé entre autres mardi par la première audition au Congrès de Janet Yellen, choisie par Joe Biden pour le poste de secrétaire au Trèsor, puis mercredi par la prestation de serment du nouveau président.

VALEURS

L'actualité des fusions-acquisitions anime le début de séance. Carrefour perd ainsi 5,24% après la confirmation de l'arrêt des discussions en vue d'une fusion avec le canadien Alimentation Couche-Tard face à l'opposition du gouvernement français. Le titre est désormais pratiquement revenu à son niveau d'avant les premières informations sur le projet d'alliance.

De son côté, Suez prend 2,65% après la présentation dimanche d'une proposition alternative de deux fonds d'investissements pour contrer la tentative de rachat hostile de Veolia. Ce dernier abandonne 2,65%.

Total cède 1,24% après l'annonce d'un investissement d'un peu plus de deux milliards d'euros dans l'énergie solaire en Inde.

Par ailleurs, Infineon prend 3,83% en tête du Stoxx 600 après le relèvement de la recommandation de Goldman Sachs, passé à l'achat.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini la journée sur un repli de 0,97%, les prises de bénéfice se multipliant sur les valeurs les plus favorisées par la hausse des dernières semaines, dont celles du secteur des semi-conducteurs.

Sur les marchés chinois, au contraire, les bons chiffres du PIB ont profité aux actions: le SSE Composite de Shanghai gagne 0,84% en clôture et le CSI 300 des principales capitalisations de Chine continentale a progressé de 1,11%.

A WALL STREET

La Bourse de New York restera fermée ce lundi en raison du jour férié du Martin Luther King Jr Day.

Vendredi, les principaux indices ont fini en baisse après la présentation du plan de relance de Joe Biden, les résultats jugés décevants de plusieurs grandes banques et l'annonce d'une baisse des ventes au détail aux Etats-Unis en décembre.

Le Dow Jones a cédé 177,26 points, soit 0,57%, à 30.814,26 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 27,29 points, soit 0,72%, à 3.768,25 et le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 114,13 points (0,87%) à 12.998,50.

TAUX

Les rendements obligataires de référence de la zone euro sont pratiquement inchangés, profitant de la baisse des actions, même si les mouvements devraient rester limiter dans l'attente des décisions de la BCE. Celui du Bund allemand à dix ans s'affiche à -0,542%.

La progression est plus marquée pour les rendements italiens avant des votes au Parlement ce lundi et mardi qui pourraient sceller le sort du gouvernement de Giuseppe Conte après la défection du petit parti de Matteo Renzi. Le dix ans prend 1,2 point à 0,595%.

CHANGES

La fermeture des marchés américains limite les mouvements sur le marché des devises: l'euro recule un peu à 1,2069 dollar après être tombé en Asie à 1,2066, un plus bas de six semaines, et l'indice qui mesure les fluctuations du billet vert face à un panier de référence progresse de 0,13%, profitant du regain d'aversion au risque.

PÉTROLE

Le marché pétrolier poursuit le repli entamé en fin de semaine après les plus hauts de 11 mois touchés mercredi, les interrogations sur l'évolution de la demande dans le contexte de la crise sanitaire ayant repris le dessus.

Le Brent abandonne 0,36% à 54,90 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,27% à 52,22 dollars.

(Marc Angrand)

Valeurs associées

FTSE Indices -0.31%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer