Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Europe finit en hausse, mais les craintes sur l'inflation demeurent
Reuters24/02/2021 à 18:59

LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN HAUSSE

LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN HAUSSE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi au terme d'une séance hésitante, tiraillées entre la confiance des investisseurs dans la reprise de l'économie et les craintes d'une hausse incontrôlée de l'inflation, que le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, tentent d'apaiser.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,31% à 5.797,98 points. Le Footsie britannique a pris 0,5% et le Dax allemand 0,8%.

L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,46%, le FTSEurofirst 300 de 0,4% et le Stoxx 600 de 0,46%.

Au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones et le S&P-500 gagnaient plus de 0,6% tandis que la progression du Nasdaq (+0,1%) était freinée par les technologiques.

Après avoir été auditionné par une commission du Sénat mardi, Jerome Powell s'exprimait ce mercredi devant la Commission des services financiers de la Chambre des représentants où il a déclaré qu'il faudrait peut-être trois ans à l'inflation pour atteindre l'objectif de la Fed, signe supplémentaire que la banque centrale se projette au-delà de toute flambée des prix à court terme et entend maintenir ses taux proches de zéro.

"Alors qu'un nouveau plan de relance américain sera certainement bien accueilli par les acteurs du marché, les craintes inflationnistes sont toujours présentes bien que ces préoccupations soient minimisées par les autorités", a déclaré Milan Cutkovic, analyste chez Axi.

Dans l'actualité européenne, le dynamisme des exportations et de la construction a permis à l'économie allemande de croître de 0,3% au quatrième trimestre alors qu'une première estimation avait donné une croissance de 0,1% seulement.

VALEURS

En Bourse, le secteur des transports et des loisirs a signé la plus forte progression, son indice Stoxx prenant 1,9%, grâce aux perspectives sur la reprise économique.

Air France-KLM a ainsi gagné 5,33% et Airbus 3,8% tandis que Tui a bondi de 12,8%.

Crédit agricole a gagné 2,64% après un relèvement de conseil de J.P. Morgan à "surpondérer".

Fnac-Darty a avancé de 9,58% au lendemain de la présentation de sa nouvelle feuille de route à l'horizon 2025 et après avoir affiché un chiffre d'affaires annuel en hausse grâce aux ventes en ligne.

Solvay s'est octroyé 5,76% après avoir fait état de résultats au quatrième trimestre moins mauvais que prévu et Telecom Italia a compté parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600 (+9,16%) à la faveur de prévisions encourageantes pour cette année.

L'équipementier sportif Puma a reculé de 2,07% après avoir dit s'attendre à ce que les restrictions sanitaires aient un lourd impact sur ses performances jusqu'à la fin du deuxième trimestre.

TAUX/CHANGES

Sur le marché obligataire, les déclarations de Jerome Powell ont permis aux rendements des emprunts d'Etat de reculer mais ils restent néanmoins en hausse, signe que les doutes sur l'inflation n'ont pas complètement disparu.

Le rendement des Treasuries à dix ans gagne trois points de base à 1,379% après un plus haut d'un an à 1,435%. Dans son sillage, son équivalent allemand a atteint un pic de huit mois à -0,274% avant de finir la journée autour de -0,3%.

L'"indice dollar", qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de devises de référence, grappille 0,06%. L'euro recule à 1,214 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole gagnent plus de 2% après l'annonce par l'Energy Information Administration d'une baisse de production de 1,1 million de barils par jour aux Etats-Unis la semaine dernière - égalant ainsi un précédent record - en raison de la vague de froid sur le sud du pays qui continue de perturber l'offre.

Le Brent prend 2,43% à 66,96 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagne 2,27% à 63,07 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

MIL +1.34%
Euronext Paris +0.11%
Euronext Paris +2.24%
Euronext Paris +0.82%
Euronext Paris +4.93%
Euronext Paris +0.38%
XETRA -0.86%
TUI
XETRA +0.56%
Euronext Bruxelles +1.39%
FTSE Indices +0.52%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gus6768
    24 février20:26

    totalement d'accord avec Pathor, quand le peuple se réveillera il?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer