1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Europe en hausse avec les bonnes nouvelles sur le commerce et le "shutdown"
Reuters13/02/2019 à 11:40

LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN HAUSSE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en hausse mercredi en début de séance, l'espoir d'un accord sino-américain sur le commerce et des avancées dans le dossier du "shutdown" aux Etats-Unis nourrissant l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,32% à 5.072,34 points vers 9h35 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,26% et à Londres, le FTSE avance de 0,47%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro monte de 0,21%, le FTSEurofirst 300 gagne 0,34% et le Stoxx 600 s'octroie 0,3%.

Le marché est à nouveau animé par les négociations sur le commerce, qui suscitent déjà chez les investisseurs l'espoir de voir s'apaiser durablement les tensions entre les deux premières puissances économiques mondiales.

D'après la presse chinoise, le président chinois Xi Jinping "a prévu de rencontrer" vendredi à Pékin le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, dans le cadre de ces négociations.

Le président américain, Donald Trump, a annoncé mardi qu'il pourrait repousser "un petit peu" l'échéance fixée au 1er mars pour les discussions commerciales même s'il préférerait ne pas le faire et il a dit espérer rencontrer Xi Jinping pour conclure formellement un accord le moment venu.

Les marchés européens bénéficient également, à l'image de Wall Street la veille, de l'accord de principe conclu à Washington sur le financement de la sécurité aux frontières, évitant une nouvelle fermeture partielle des administrations.

Côté macroéconomie, on suivra la production industrielle en zone euro à 10h00 GMT, en attendant les très attendus chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis à 13h30 GMT.

"En cette période de pénurie d'information, liée aux perturbations du shutdown, et après le changement de stratégie de la Fed, cette statistique sera particulièrement scrutée. Les risques de surprise sont relativement conséquents par rapport au consensus", prévient Véronique Riches-Flores, chez Riches Flores Research.

VALEURS

En Bourse, Ingenico signe l'une des plus fortes progressions du Stoxx 600 avec un gain de 7,12%, les investisseurs saluant des perspectives jugées rassurantes après un exercice 2018 laborieux.

Amundi s'adjuge 4,6%, parmi les plus fortes hausses du SBF 120, après avoir confirmé ses objectifs financiers à horizon 2020 en dépit d'un quatrième trimestre difficile.

Ailleurs en Europe, Heineken grimpe de 5,21% à la Bourse d'Amsterdam, en route pour sa meilleure séance depuis la mi-2015, après l'annonce d'une hausse de son bénéfice d'exploitation annuel que le brasseur néerlandais entend rééditer en 2019.

Akzo Nobel prend 3,53%, après la publication d'un excédent brut d'exploitation meilleur que prévu. Le groupe néerlandais de peintures et de revêtements soutient l'indice Stoxx de la chimie, qui grimpe de 1,07%.

Plus forte baisse du Stoxx 600, la banque néerlandaise ABN Amro perd 7,17% après avoir fait état d'une baisse bien plus marquée que prévu de son bénéfice net du quatrième trimestre.

L'action Bic recule de 4,27% après que le fabricant de stylo a fait état d'un exercice 2018 marqué par un recul de sa rentabilité dans un contexte de marché difficile. Des analystes évoquent par ailleurs des prévisions prudentes.

EN ASIE

Les Bourses asiatiques ont, elles aussi, été gagnées par l'optimisme général concernant le commerce sino-américain et le "shutdown": l'indice Nikkei à Tokyo a terminé en hausse de 1,34%, à un plus haut de clôture d'environ deux mois.

En Chine, l'indice SSE composite de la Bourse de Shanghaï a pris 1,84% et le CSI 300 des grandes capitalisations chinoises a gagné 2%, clôturant tous deux à un plus de plus de quatre mois.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi et inscrit de nouveaux plus hauts de près de deux mois et demi, tirée par l'accord conclu au Congrès pour éviter un nouveau blocage des administrations fédérales et par l'espoir de voir aboutir les discussions commerciales avec la Chine.

L'indice Dow Jones, qui restait sur quatre séances de baisse d'affilée, a gagné 1,49%, le Standard & Poor's 500 a pris 1,29% et le Nasdaq Composite a progressé de 1,46%.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans est quasiment inchangé, après avoir touché plus tôt en séance un plus haut d'une semaine à 2,70%. Les marchés de taux surveilleront à 13h30 GMT les chiffres mensuels des prix à la consommation aux Etats-Unis, qui devraient, selon le consensus Refinitiv, montrer un ralentissement de l'inflation en rythme annuel à 1,5% (et 2,1% hors énergie et produits alimentaires frais).

"Si les données de janvier ne semblent pas en mesure de mettre la Fed en porte-à-faux, elles pourraient avoir des effets de bord sur la confiance à l'égard de sa stratégie en cas de mauvaise surprise", indique Véronique Riches-Flores.

Le rendement du Bund à 10 ans est stable également, autour du seuil de 0,13%.

CHANGES

Le dollar se stabilise face à un panier de devises de référence, les espoirs d'une avancée dans les négociations commerciales incitant les investisseurs à s'éloigner de la valeur refuge.

L'euro est, de son côté, en modeste progression autour de 1,133 dollar.

La livre sterling n'a guère réagi aux chiffres de l'inflation au Royaume-Uni, tombée en janvier à un plus bas de deux ans.

PÉTROLE

Les cours du brut poursuivent leur mouvement haussier à la faveur de l'annonce mardi par l'Opep d'une baisse de sa production de brut en janvier et de la crise politique et économique qui frappe le Venezuela.

Le Brent repasse les 63 dollars et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) monte autour de 53,6 dollars.

(Édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -0.29%
Euronext Amsterdam +4.24%
Euronext Amsterdam +0.25%
Euronext Paris +6.74%
Euronext Paris +0.40%
Euronext Paris -0.88%
Euronext Paris +7.15%
FTSE Indices -0.82%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mojito69
    13 février11:25

    comme quoi le shutdown n'était pas une si mauvaise nouvelle

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5591.95 -0.47%
0.7655 -1.73%
53.34 -3.65%
3.757 -0.71%
23.13 +1.80%

Les Risques en Bourse

Fermer