Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Europe boursière en légère hausse, rassurée par Powell
Reuters25/02/2021 à 11:15

LES PRINCIPALES BOURSES OUVRENT EN HAUSSE EN EUROPE

LES PRINCIPALES BOURSES OUVRENT EN HAUSSE EN EUROPE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère hausse jeudi matin après des nouvelles déclarations accommodantes du président de la Réserve fédérale américaine (Fed) et des résultats d'entreprises diversement appréciés.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,32% à 5.816,27 points vers 09h25 GMT, au plus haut depuis un an. À Francfort, le Dax est quasiment inchangé, ralenti par Bayer, et à Londres, le FTSE avance de 0,32%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,09%, le FTSEurofirst 300 s'octroie 0,27% et le Stoxx 600 monte de 0,18%.

Mercredi, Jerome Powell, le président de la banque centrale américaine, a une fois de plus réaffirmé l'engagement de celle-ci à maintenir une politique accommodante pour favoriser la reprise de l'économie, ajoutant qu'il faudrait peut-être plus de trois ans pour que l'inflation parvienne à l'objectif de la Fed.

Si ces propos ne sont pas nouveaux, ils ont néanmoins suffi à calmer pour le moment les craintes sur l'inflation.

Isabel Schnabel, membre du directoire de la Banque centrale européenne, a déclaré de son côté jeudi que l'institution surveillait l'évolution des taux réels et qu'elle était prête à agir en cas de risques pour la reprise économique.

Grâce à la perspective d'un assouplissement des mesures de confinement, le moral des consommateurs en Allemagne s'est amélioré plus que prévu à l'approche de mars, son indice calculé par l'institut GfK ressortant à -12,9 contre -15,5 en février et -14,3 pour le consensus.

Le reste de l'agenda macroéconomique sera essentiellement américain avec, à 13h30 GMT, la deuxième estimation du produit intérieur brut pour le quatrième trimestre et les inscriptions hebdomadaires au chômage.

VALEURS

En Bourse, les espoirs sur la reprise économique soutiennent les secteurs cycliques comme les ressources de base (+1,66%), l'énergie (+1,55%) et les banques (+1,5%), qui bénéficient également de la remontée des rendements obligataires.

L'action ArcelorMittal affiche la plus forte hausse du CAC 40 (+2,54%), juste devant Axa qui prend 2,5%, l'assureur prévoyant de relever son dividende 2020 malgré la baisse de son résultat net.

Veolia gagne 2,31%, le groupe de services aux collectivités tablant sur une "forte croissance" de ses résultats en 2021 après avoir renoué avec la croissance organique au cours des trois derniers mois de 2020.

Nexity et Ipsos gagnent respectivement 7,4% et 3% après leurs résultats tandis qu'Air France-KLM (+6,3%) profite des perspectives de reprise économique.

En baisse, Safran perd environ 2,5% après la baisse de son activité en 2020.

Plus forte baisse du Dax allemand, Bayer cède 3,9% après avoir publié un excédent brut d'exploitation inférieur aux attentes au titre du quatrième trimestre, plombé par la faiblesse du real brésilien et du dollar américain et par la concurrence sur le marché agricole nord-américain.

Le brasseur Anheuser-Busch InBev recule de 4,25%, ses prévisions en matière de marges ayant déçu les analystes.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse mercredi avec un record pour le Dow Jones, les commentaires de Jerome Powell ayant apaisé les inquiétudes sur l'inflation.

L'indice Dow Jones a gagné 1,35% à 31.961,86 points. Le S&P-500, plus large, a pris 1,14% à 3.925,43 et le Nasdaq Composite a avancé de 0,99% à 13.597,97 points.

Aux valeurs, Johnson & Johnson a gagné 1,34% après que l'agence américaine du médicament (FDA) a indiqué que son vaccin contre le COVID-19 à injection unique semblait sûr et efficace, ouvrant la voie à son autorisation pour une utilisation en urgence.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a pris 1,67% repassant à plus de 30.000 points, dans la foulée de la progression de la Bourse de New York.

En Chine, la progression des valeurs de l'immobilier a permis au marché d'effacer une partie des pertes de la veille: le SSE Composite de Shanghai et le CSI 300 des grandes capitalisations du pays ont pris 0,59%.

TAUX/CHANGES

Alors que les rendements des emprunts d'Etat ont réduit leurs gains mercredi dans la foulée des déclarations de Jerome Powell, ils repartent nettement en hausse ce jeudi dans les premiers échanges.

Celui des Treasuries à dix ans gagne quatre points de base à 1,4338% proche du pic d'un an atteint la veille à 1,435%.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans gagne trois points de base à -0,267% au plus haut depuis juin et l'OAT de même échéance est brièvement repassé en zone positive.

Du coté des changes, le dollar recule de 0,41% face à un panier de devises de référence et l'euro frôle 1,22 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole évoluent à leurs plus hauts niveaux en treize mois au lendemain de l'annonce par l'Energy Information Administration d'une baisse de la production des Etats-Unis de 1,1 million de barils par jour la semaine dernière en raison de la vague de froid sur le sud du pays.

Le baril de Brent gagne 0,85% à 67,61 dollars et le brut léger américain avance de 0,78% à 63,71 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

Euronext Paris +2.24%
AXA
Euronext Paris +1.26%
Euronext Paris +1.36%
Euronext Paris +1.28%
Euronext Paris +2.72%
Euronext Paris +1.68%
XETRA +2.12%
Euronext Bruxelles +0.48%
FTSE Indices +0.52%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer