1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Europe boursière en hausse, rassurée par le PMI chinois
Reuters31/03/2020 à 11:27

LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN HAUSSE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en hausse mardi, encouragées par un indicateur PMI chinois qui suggère une reprise de l'activité, ce qui permet d'apaiser temporairement les inquiétudes liées à l'expansion du coronavirus et à ses répercussions sur l'économie.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 1,52% à 4.445,09 points vers 8h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 2,48% et à Londres, le FTSE s'adjuge 2,05%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 1,87%, le FTSEurofirst 300 de 1,8% et le Stoxx 600 de 1,83%.

Les investisseurs ont pris connaissance en tout début de journée en Asie d'une amélioration plus importante que prévu de l'activité du secteur manufacturier en Chine pour le mois de mars, l'indice PMI remontant à 52 après 35,7 en février.

"Le net redressement de l'activité des entreprises donne de l'espoir aux économies de l'Ouest actuellement à l'arrêt", a déclaré David Madden chez CMC Markets.

Mais de nombreux analystes et le Bureau national des statistiques lui-même s'accordent à dire que le rebond de la statistique ne traduit pas une stabilisation de l'activité économique.

Du point de vue sanitaire, plus de 777.000 cas de coronavirus ont été signalés dans le monde et 37.500 personnes y ont succombé depuis son apparition en décembre, selon le bilan établi mardi par Reuters. Donald Trump a déclaré lundi que les mesures de distanciation sociale en vigueur aux Etats-Unis pourraient être renforcées.

En Italie, l'Agence de la protection civile a annoncé lundi que le nombre de nouveaux cas avait nettement baissé mais que le bilan quotidien des décès était reparti à la hausse.

VALEURS

Le secteur du transport aérien reprend 4,86%, la plus forte hausse sectorielle devant celle du compartiment du pétrole et du gaz (+3,86%), qui profite du rebond des cours du brut.

L'action Airbus gagne 4,02% parmi les plus fortes hausses du CAC 40, avec Saint-Gobain (+3,92%) tiré par un relèvement de conseil de Jefferies ou ArcelorMittal (+5,25%).

Plus forte baisse de l'indice L'Oréal cède 2,31%. Le groupe de cosmétiques a annoncé la suspension de ses prévisions annuelles et dit s'attendre à une baisse de 5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

EN ASIE

Après avoir évolué en hausse pendant la majeure partie de la séance, la Bourse de Tokyo a fini la journée en baisse de 0,9%, ce mardi étant le dernier jour de l'exercice fiscal au Japon, ce qui alimente une certaine volatilité.

En Chine continentale, l'indice composite de la Bourse de Shanghai (+0,1%) et le CSI 300 (+0,3%) ont fini en hausse très légère mais ils affichent chacun une chute de 10% sur le premier trimestre, leur plus forte baisse trimestrielle depuis le quatrième trimestre 2018.

A WALL STREET

La Bourse de New York a commencé la semaine par une séance de forte hausse, soutenue par les valeurs de la santé alors que les investisseurs sont à l'affût d'actifs devenus particulièrement abordables et susceptibles de résister au choc économique provoqué par la pandémie.

Le Dow Jones a gagné 3,19% à 22.327,48 points. Le S&P-500 a pris 3,35% à 2.626,65 points et le Nasdaq Composite a avancé de 3,62% à 7.774,15 points.

Les contrats à terme signalent pour ce mardi une hausse de 0,6% à 1%.

TAUX

L'amélioration du sentiment de marché fait remonter les rendements obligataires, celui des Treasuries à dix ans revenant à 0,7%, après un creux de trois semaines la veille tout près de 0,6%.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans évolue en hausse de cinq points de base, à -0,479%.

CHANGES

Dans la foulée de la hausse des rendements obligataires américains, le dollar s'apprécie de 0,3% face à panier de devises de référence. et prend près de 0,5% face au yen.

L'euro retombe ainsi sous 1,10 dollar

PÉTROLE

Le pétrole regagne du terrain, soutenu par la perspective d'une initiative de Washington et Moscou pour tenter d'enrayer la chute du prix du baril au lendemain d'un entretien téléphonique entre Donald Trump et Vladimir Poutine.

Le marché est confronté d'une part à la chute de la demande à cause de l'épidémie de coronavirus et d'autre part à une guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie dans la foulée de l'échec des discussions entre l'Opep et la Russie sur un nouvel accord d'encadrement de la production.

Le baril de Brent reprend 2,64% à 23,36 dollars, après un plus bas de 18 ans lundi à 21,65. Le brut léger américain (WTI) bondit de 5,43% à 21,18 dollars après être passé la veille sous le seuil des 20 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

Tradegate +4.83%
Euronext Amsterdam +4.86%
Euronext Paris +4.83%
Euronext Paris -1.18%
Euronext Paris +0.55%
XETRA -5.48%
Swiss EBS Stocks 0.00%
LSE Intl +5.24%
FTSE Indices +1.48%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4762.78 +1.43%
34.545 +2.74%
13.82 +4.44%
38.54 +9.15%
3.89 +10.51%

Les Risques en Bourse

Fermer