Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'euro résiste après le "non" grec

Reuters06/07/2015 à 11:21

L'EURO RÉSISTE

par Patrick Graham

LONDRES (Reuters) - L'euro résiste sur le marché des changes lundi au lendemain du rejet massif par les Grecs des propositions des créanciers internationaux lors du référendum organisé par Athènes, les cambistes réservant leur jugement sur un éventuel maintien de la Grèce au sein de la zone euro.

La monnaie unique européenne est tombée sous le seuil de 1,10 dollar au cours de la séance asiatique, une fois connue la victoire du "non" que de nombreuses banques internationales considéraient comme le catalyseur d'une sortie de la Grèce de la zone euro.

L'euro a toutefois rapidement rebondi, cédant moins de 0,40% à 1,1069 vers 08h30 GMT, soutenu par l'annonce de la démission du ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis.

Son maintien en poste aurait pu constituer un obstacle à la recherche d'un compromis, son attitude et ses prises de position étant jugées provocatrices par un nombre croissant de ses interlocuteurs.

"Pour moi, tout va dépendre de la manière dont (la chancelière allemande Angela) Merkel va vouloir jouer le coup. Le départ de Varoufakis suggère des négociations plus en douceur", a dit Richard Benson, co-responsable des investissements de Millenium Global.

Il a souligné comme d'autres que l'incertitude liée à l'issue du référendum grec est susceptible de dégrader les perspectives économiques en Europe.

La Banque centrale européenne a par ailleurs annoncé par la voix de Benoît Coeuré, membre de son directoire, qu'elle était prête à utiliser si nécessaire des mesures supplémentaires.

"L'euro se reprend après la chute post-référendum, mais cela occulte sa vulnérabilité dans les prochains jours", a dit Josh O'Byrne, stratégiste changes chez Citi.

INTERVENTION DE LA BNS ?

Le regain d'incertitude pousse aussi les investisseurs à privilégier les valeurs-refuges comme les emprunts d'Etat allemands, offrant un soutien à court terme à l'euro.

"Toutes les inquiétudes sur la Grèce et le futur de la zone euro poussent les gens à acheter les actifs des pays coeur de l'Europe comme valeurs-refuges et paradoxalement cela soutient l'euro", a dit Jane Foley, stratégiste changes chez Rabobank.

Le franc suisse, traditionnellement grand bénéficiaire de la fuite vers la qualité, est stable contre l'euro, ce qui a alimenté les rumeurs d'intervention de la Banque nationale suisse pour en freiner l'appréciation.

La BNS a confirmé la semaine dernière qu'elle était intervenue pour faire baisser sa devise. Elle s'est refusée lundi, comme à son habitude, à tout commentaire sur les rumeurs de marché.

L'euro, qui a touché un plus bas de six semaines contre la devise japonaise à 133,70 yens en Asie après 136,185 yen vendredi, est remonté à 135,77, en baisse de 0,3%.

"Il semble que (la baisse de l'euro) est très contenue jusqu'à présent. Les mouvements n'ont pas été aussi importants que certains l'avaient anticipé", a dit Mitul Kotecha, stratégiste change pour l'Asie-Pacifique de Barclays. "

Il semble bien que beaucoup d'investisseurs restent encore à l'écart, ne souhaitant pas prendre de risque à ce stade."

(Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.85 -1.44%
5542.55 -0.11%
15.99 -1.78%
0.229 -0.87%
3.085 +8.25%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.