1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'euro progresse un peu face au dollar en attendant Jerome Powell
AFP10/07/2019 à 11:15

L'euro montait un peu mercredi face au dollar dans un marché qui attendait l'audition, plus tard dans la journée, du président de la Fed devant le Congrès.

Vers 08H50 GMT (10H50 à Paris), l'euro montait de 0,15% face au dollar, à 1,1225 dollar.

Tous les regards étaient tournés vers le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui doit s'exprimer à partir de 15H00 GMT devant la Chambre des représentants, avant de passer devant le Sénat jeudi.

Les marchés, qui tablent sur une baisse des taux d'intérêt de 25 points de base à la fin du mois, ne s'attendent pas à être démentis par M. Powell.

Le "danger" est plutôt que le patron de l'institution "donne l'impression que la Fed va effectuer une baisse +en gage de bonne volonté+ plutôt qu'une série de baisses des taux", ont expliqué Derek Halpenny et Fritz Louw, analystes pour MUFG.

En effet, le marché table toujours sur au moins deux autres baisses, voire trois, avant la fin de l'année. Mais, malgré un ralentissement observé, l'économie américaine reste relativement robuste, ce qui pourrait inciter la Réserve fédérale à se contenter d'une seule baisse pour l'instant.

Un abaissement des taux d'intérêt stimule l'économie mais a également pour effet de rendre le dollar moins rémunérateur et donc moins attractif pour les cambistes.

Si M. Powell se montre optimiste, le dollar pourrait ainsi en sortir renforcé.

Autre élément qui pourrait conduire le patron de la Fed à ne pas suggérer de futures baisses: la pression exercée par Donald Trump pour que l'institution monétaire assouplisse sa politique.

"Suggérer de baisser davantage les taux d'intérêt en ce moment pourrait mettre en péril l'indépendance de la banque centrale", a expliqué Ipek Ozkardeskaya, analyste pour London Capital Group.

Selon lui, pour cette raison, M. Powell pourrait vouloir rester "aussi ambigu que possible".

Par ailleurs, la livre britannique remontait un peu face au dollar à 1,2481 (+0,13%) après avoir touché un plus bas depuis avril 2017 mardi, à 1,2440 dollar, alors que la perspective d'un Brexit sans accord semble se rapprocher avec l'arrivée possible de Boris Johnson au 10, Downing Street.

-----------------------------------

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5552.34 +0.03%
CGG
1.786 -0.36%
1.12755 0.00%
62.74 +0.24%
48.2 +0.35%

Les Risques en Bourse

Fermer