Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Euro 2012, coup de pouce pour l'économie polonaise

Reuters08/06/2012 à 20:44

L'Euro 2012, coup de pouce pour l'économie polonaise

par Dagmara Leszkowicz et Chris Borowski

VARSOVIE (Reuters) - Les supporters venus à Varsovie pour l'Euro de football vont trouver des embouteillages, des routes à peine finies et une série d'excavations géantes aux endroits où aurait dû passer la nouvelle ligne de métro.

L'autoroute flambant neuve reliant la capitale polonaise à Berlin a été inaugurée, mais il a fallu pour cela qu'une loi spéciale soit adoptée par le Parlement. Sur des kilomètres et des kilomètres, on ne trouve pas la moindre station-service ou sortie, et par endroits manque encore une couche d'asphalte.

Au-delà de ces déboires, l'impératif d'être prêt pour l'Euro 2012 a fait sauter les obstacles de la bureaucratie, la corruption et les querelles politiques, qui ont paralysé les projets pendant des années.

"C'est un changement de civilisation. Il est trop tôt pour faire sauter le champagne, mais j'ai certaines satisfactions", a dit à la presse cette semaine le Premier ministre, Donald Tusk, avant que les autorités ouvrent à la circulation la dernière tranche de l'autoroute vers Berlin.

"Je suis très heureux que l'autoroute A2 puisse être utilisée. Je le serai encore plus si tous (les projets) étaient réalisés", a-t-il ajouté.

Une forte croissance économique et l'accès aux fonds de l'UE ont permis à la Pologne d'injecter, pendant quatre ans, 20 milliards d'euros dans les préparatifs du tournoi, dont 60% sont allés à la construction de routes. C'est le double de ce que le gouvernement ukrainien a affecté de son côté aux préparatifs.

Ces 20 milliards représentent 5% du PNB annuel du pays, 30.000 emplois et un coup de pouce pour la croissance, au point que la Pologne a été la seule économie d'Europe à continuer de croître ces quatre dernières années, malgré la crise économique qui affecte le "vieux continent".

PARTENARIAT AVEC L'UKRAINE

"Le tournoi est une impulsion qui aura fait beaucoup", explique Lech Witecki, directeur de l'agence routière à la pointe des travaux de construction de nouvelles autoroutes. "Cela a créé une situation grâce à laquelle, ces quatre dernières années, nous avons pu régler des problèmes qui, par le passé, mettaient tant d'années à l'être", résume-t-il.

On sait de longue date que les Jeux olympiques et les grands tournois de football grèvent durablement les comptes des pays organisateurs. Les JO d'Athènes, en 2004, ont plombé l'économie grecque. Le Portugal a subi le même sort, se retrouvant au bord de la faillite huit ans après un Euro de football qui, en 2004, était censé doper l'économie nationale.

Grâce au partenariat avec l'Ukraine, cependant, les Polonais n'ont eu que quatre stades à construire ou à rénover, contre huit normalement pour un Euro de football.

Cela leur a permis de se concentrer sur les investissements consacrés à des infrastructures d'intérêt plus général, qui auront beaucoup plus de retombées pour les Polonais dans les années à venir qu'un afflux momentané de supporters étrangers.

Les retombées seront notamment bénéfiques pour les moyens de communication, talon d'Achille de la Pologne qui a vu ces dernières années des investisseurs lui préférer des pays de la région mieux desservis, comme la Slovaquie, la République tchèque ou la Hongrie.

Après avoir terminé l'autoroute A2, la Pologne compte près de 1.200 km d'autoroutes, près du double de son réseau d'il y a cinq ans, et 337 autres kilomètres doivent être achevés d'ici la fin de l'année. On est loin encore du réseau autoroutier de l'Allemagne, qui est de 12.800 km pour un territoire qui ne dépasse que de 10% la superficie de la Pologne.

"Le fait d'accueillir un tournoi comme ça est bon pour l'économie - ce qu'on ne peut pas nécessairement dire pour les pays développés qui ont d'ores et déjà des infrastructures bien rodés", déclare Jakub Borowski, économiste en chef à la Kredyt Bank à Varsovie.

"Le tournoi catalyse des investissements qui sont nécessaires et seraient réalisés de toute façon, mais plus tard. L'amélioration des infrastructures attirera davantage d'investissements directs étrangers", explique-t-il.

Eric Faye pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.