Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'espoir d'accord aux Etats-Unis stimule les Bourses européennes

Reuters29/11/2012 à 11:27

L'ESPOIR D'ACCORD AUX ETATS-UNIS STIMULE LES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en hausse jeudi comme prévu, les professionnels ayant le sentiment qu'un accord budgétaire est à portée de main aux Etats-Unis, favorisant un courant acheteur sur des actifs plus risqués tels que les actions.

Les places européennes ainsi que les places asiatiques saluent les déclarations de John Boehner, le président républicain de la Chambre des représentants, qui a dit avoir bon espoir de parvenir à un accord avant la Maison Blanche d'ici la fin de l'année, faute de quoi seraient déclenchées simultanément début 2013 des coupes budgétaires et des hausses d'impôt réputées dévastatrices pour l'économie.

Ce nouveau regain d'optimisme sur la question budgétaire américaine a permis aux Bourses européennes de rebondir sur le plus bas de près de quatre mois inscrit mi-novembre et de récupérer 4% durant les sept dernières séances.

Une dizaine de minutes après l'ouverture, le CAC 40 progresse de 0,6% à 3.536,19 points à Paris. Le FTSE prend 0,45% à Londres et le Dax 0,64% à Francfort.

"L'hypothèse de base semble être qu'un accord sera conclu d'ici la période-butoir de la fin de l'année", commente Ian Williams (Peel Hunt). Mais il estime que rien n'est encore fait, ce qui pourrait promettre un dernier mois de l'année agité pour la Bourse.

"Les investisseurs feraient bien d'interpréter les derniers signaux émanant des négociations budgétaires de Washington avec circonspection; ils ne font qu'accroître la volatilité du marché, déjà exposé à des mouvements opérés dans des volumes faibles".

Sectoriellement, les bancaires affichent la plus forte hausse, de 1,12%. Plusieurs banques, notamment espagnoles, figurent parmi les meilleurs gains du jour pour l'instant, Banco Popular avance de 4,79% et Bankia de 2,50%. La Commission européenne a donné mercredi son feu vert à la restructuration par l'Espagne de ses quatre banques en difficulté qui ont été nationalisées, ouvrant la voie au déblocage par la zone euro d'une aide de près de 40 milliards d'euros au secteur bancaire espagnol.

Aux valeurs, EDF accuse la plus forte baisse du jour, de 3,99%, et inscrit un nouveau plus bas historique. Selon Le Parisien, le gestionnaire du réseau d'électricité français ERDF devrait rembourser près de 8,8 milliards d'euros à ses clients en raison d'une surfacturation réalisée depuis 2009.

Kingfisher, le numéro un européen des magasins de bricolage et d'aménagement intérieur, a annoncé jeudi une baisse de 6% de son bénéfice trimestriel, conséquence du recul de ses ventes en France et au Royaume-Uni, ses deux principaux marchés, et d'effets de change défavorables.

L'action perd 2% à 275 pence à Londres.

L'euro avance face au dollar en début de journée en Europe, porté par les bonnes nouvelles sur le front budgétaire américain.

La baisse du rendement de l'emprunt italien à 10 ans au plus bas depuis février 2011 mercredi est un autre élément de soutien de la monnaie européenne.

La monnaie unique est confrontée à une résistance autour de 1,2994 dollar mais si elle le franchit, elle pourrait bien éprouver le pic de quatre semaines de 1,3010 dollar inscrit mardi, après l'annonce de l'accord sur la dette grecque. Mais les cambistes, passée l'euphorie initiale, se posent des questions sur cet arrangement, se demandant en particulier si la Grèce a les moyens de réussir son rachat de dette.

Sur le marché obligataire, les futures du Bund sont en recul, contrecoup de la bonne tenue des places boursières internationales.

Les investisseurs attendent de pied ferme le dernier test de financement de l'Italie pour cette année, pour voir si le récent rally des dettes à haut rendement va se confirmer.

Le Trésor italien veut placer jusqu'à six milliards d'euros de papier à cinq et 10 ans, adjudication qui pourrait permettre à l'Italie de boucler à peu près son programme de refinancement de l'année se montant à 460-465 milliards d'euros.

Les cours de la dette italienne n'ont pas reflué à l'approche de cette adjudication mais le sentiment vis-à-vis des dettes souveraines de la zone euro les plus risquées s'est amélioré, constituant un contexte favorable pour cette adjudication. Rome a payé moins de 1% mercredi, du jamais vu depuis plus de deux ans, pour adjuger des bons à six mois.

Côté pétrolier, les déclarations de John Boehner sont un plus. Les futures du Brent sont stables et ceux du WTI texan en hausse, soutenus aussi par l'aggravation des tensions au Proche-Orient.

En Egypte, des centaines d'opposants au président Mohamed Morsi ont occupé mercredi pour le sixième jour consécutif la place Tahrir au Caire, exigeant l'abrogation d'un décret accordant au chef de l'Etat des pouvoirs que les manifestants jugent dictatoriaux.

Au Yémen, un diplomate saoudien et son garde du corps yéménite ont été tués par balle mercredi à Sanaa, la capitale du pays, par des hommes armés non identifiés.

Enfin, selon le patron de l'Agence iranienne de l'énergie atomique, l'Iran va accroître cette année le nombre de centrifugeuses en fonction dans ses centrales nucléaires afin de poursuivre de "manière intensive" son programme d'enrichissement d'uranium, confirmant ainsi que Téhéran n'a pas l'intention de souscrire aux demandes de la communauté internationale.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

Mes listes

valeur

dernier

var.

3.57 0.00%
5641.96 +0.49%
25.3 +2.35%
11.8 -2.32%
4.12 -0.99%
119 +1.80%
3.13 +1.29%
1.287 -0.31%
4.04 +1.89%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.