Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Espagne injectera au moins 9 milliards d'euros dans Bankia

Reuters24/05/2012 à 01:59

L'Espagne injectera au moins 9 milliards d'euros dans Bankia

MADRID (Reuters) - L'Espagne a annoncé mercredi que le sauvetage de Bankia, la quatrième banque du pays récemment nationalisée, coûterait au moins neuf milliards d'euros, Madrid s'efforçant d'assainir un secteur bancaire qui menace d'enfoncer encore un peu plus le pays dans la crise.

Les pertes de Bankia sont au coeur des préoccupations des investisseurs, qui redoutent que le système financier espagnol, plombé par des mauvaises créances à la suite d'un effondrement du marché immobilier, ne contraigne l'Espagne à solliciter une aide internationale.

L'Etat espagnol a pris au début du mois le contrôle de Bankia et annoncé une réforme de l'ensemble du secteur bancaire afin de rassurer les marchés sur la solidité de celui-ci.

Madrid exige des banques qu'elles augmentent leurs provisions pour se protéger des pertes croissantes sur leurs prêts dans l'immobilier, tout en s'engageant à prêter des fonds aux établissements en difficulté.

La nouvelle direction de Bankia va entreprendre une évaluation des besoins en termes de capitaux de l'établissement et présentera son plan vers la mi-juin, a déclaré le ministre de l'Economie Luis de Guindons lors d'une présentation devant une commission parlementaire.

L'Etat recapitalisera BFA, la maison mère de Bankia, via la FROB, le fonds de restructuration des banques mis sur pied par le gouvernement, puis abondera ensuite Bankia par le biais d'une augmentation de capital, qui comprendra des actions préférentielles pour des actionnaires existants, a-t-il ajouté.

Le sauvetage de Bankia couvrira non seulement 7,1 milliards d'euros de besoins de financement liés aux deux réformes bancaires engagées par Madrid depuis février mais aussi un "matelas" de 1,9 milliard d'euros qui doit permettre à Bankia de se conformer aux exigences européennes en matières de fonds propres.

BANKIA EST UN CAS SPÉCIFIQUE - DE GUINDOS

Selon Luis de Guindos, l'assainissement de Bankia et de BFA, qui représentent 10% des dépôts en Espagne, reviendra à régler la plupart des problèmes du système bancaire du pays.

"J'insiste sur le fait que BFA-Bankia est un cas spécifique et il ne convient pas d'extrapoler ses problèmes au reste du système financier espagnol", a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement Mariano Rajoy avait assuré dans la journée que le pays n'avait nullement l'intention de solliciter une aide financière internationale pour ses banques.

Celles-ci pourraient nécessiter 76 milliards d'euros supplémentaires pour couvrir les pertes potentielles sur leurs créances douteuses, selon l'Institut de la Finance internationale.

"Le marché regarde plus loin que Bankia. Combien la banque recevra d'aides publiques est désormais secondaire. La question porte sur la solvabilité à long terme de certaines parties du système bancaire espagnol, surtout en matière de défaut sur des crédits immobiliers. Cette inquiétude n'est pas prise en compte", a estimé Martin van Vliet, économiste chez ING.

Les économistes redoutent que le nombre d'Espagnols acculés à faire défaut sur le remboursement de leur prêt immobilier - encore assez faible pour l'instant - va augmenter avec le retour du pays en récession et un taux de chômage de 24%.

Le rendement des obligations espagnoles à 10 ans a augmenté de plus de 10 points de base mercredi, à 6,2%, un niveau qui n'est pas très loin des 7% considérés comme intenables pour les finances d'un pays.

Jesus Aguado et Julien Toyer, Natalie Huet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

3.57 0.00%
5642.44 +0.50%
25.34 +2.51%
11.94 -1.16%
4.12 -0.99%
119 +1.80%
3.13 +1.29%
1.286 -0.35%
4.035 +1.77%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.