1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'effet positif lié à l'élection de Trump pourrait bientôt s'essouffler

Le Revenu19/01/2017 à 16:53

Didier Saint-Georges, membre du comité d'investissement de Carmignac. (© DR)

L’élection de Trump suscite d’innombrables questions, en particulier en dehors des Etats-Unis. Mais dans le pays, l’analyse du monde des affaires est très simple : Trump l’homme d’affaires qui devient Président, c’est le retour du capitalisme au pouvoir, avec ses réductions d’impôts, l’allègement des réglementations, l’encouragement à l’investissement, etc.

Qui-plus-est, c’est un capitalisme mercantiliste qui est prôné par Trump, visant à favoriser sans hésitation la création de richesse sur le territoire américain.

Par conséquent, c’est à bon droit que les indicateurs de confiance des ménages, et d’optimisme des entreprises américaines se sont fortement redressés depuis le 9 novembre dernier. Tous les feux passent au vert pour l’économie américaine.

Forte hausse des secteurs cycliques

La question beaucoup plus délicate concerne les marchés financiers. Car si dans un premier temps la promesse d’une accélération du cycle économique américain est naturellement reflétée dans les marchés actions, en particulier ses compartiments les plus cycliques, et dans le dollar, la force du mouvement peut produire ses propres antidotes.

D’une part l’amélioration du cycle économique ne date pas de l’élection de Donald Trump, mais du premier trimestre 2016. L’effet Trump n’est qu’un accélérateur, fût-il puissant. Par conséquent, il est plausible que ce cycle

Lire la suite sur le revenu.com

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cavalair
    19 janvier18:55

    wishful thinking

    Signaler un abus

  • mlemonn4
    19 janvier18:35

    C'est la très grande différence avec nos élites dirigeantes françaises et européennes qui font de l'angélisme au quotifdien et qui favorisent tout à l'extérieur du pays ou de la zone européenne; à croire qu'ils ont été tous achetés ou tout simplmenet qu'il sont ignares, incompétents et impotents, sauf pour leurs propres intérêts qu'il protègent toujorus bien au chaud !! Mais encore combien de temps !!!!

    Signaler un abus

  • M7286180
    19 janvier18:09

    Et les poules pourraient prochainement avoir des dents... Pas comme nous...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer