1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Efama réaffirme son soutien au plan de retraite individuel paneuropéen

Newsmanagers24/05/2017 à 10:30

(NEWSManagers.com) - L'association européenne des gestionnaires d'actifs ( Efama) a souligné son attachement au projet de produit de retraite individuel paneuropéen ou PEPP (Pan-European Personal Pension). La Commission européenne devrait proposer un cadre législatif pour ce nouveau produit d'ici à la fin du mois de juin. " Le PEPP peut être la solution aux problèmes qui grippent le bon fonctionnement du marché des retraites individuelles en Europe, en particulier le niveau élevé des coûts, le choix limité de produits et le manque de portabilité entre Etats membres. La portée politique du projet est immense. Le PEPP peut être l'une des initiatives les plus tangibles que la Commission Juncker peut prendre pour réconcilier la jeune génération des épargnants européens avec le projet européen" , souligne Peter De Proft, directeur général de l' Efama, cité dans un communiqué.

L'association professionnelle rappelle que les ménages détenaient 7.600 milliards d'euros sur des comptes bancaires à la fin de l'année 2016. Un montant qui représente 41% de la richesse financière des ménages. Ce montant considérable est détenu dans des actifs liquides de court terme dont le potentiel d'appréciation est très limité. Alors que par ailleurs le taux de remplacement des retraites dans les 28 pays de l'Union européenne devrait tomber à 36% d'ici à 2060, les citoyens européens devraient être encouragés à économiser davantage et plus tôt dans leur parcours professionnelle et à réallouer une partie au moins de leurs économies dans des instruments de marchés. La fragmentation des marchés nationaux dans le domaine des produits de retraite individuels limite la concurrence si bien qu'un produit PEPP bénéficiant d'un label européen pourrait permettre aux Européens d'accéder à un produit à bas coûts susceptible de leur procurer de meilleurs rendements sur leurs économies.

Pour qu'un projet de produit paneuropéen soir couronné de succès, il convient toutefois de respecter trois conditions, estime l' Efama. Ledit produit doit tout d'abord être très standardisé et pouvoir être distribué dans tous les Etats membres avec le passeport européen. Le cadre législatif du PEPP devrait toutefois autoriser les Etats membres à introduire des règles locales spécifiques dans un nombre limité de domaines cruciaux dans l'organisation des régimes de retraite, comme par exemple les traitements fiscaux privilégiés accordés aux produits de retraite ou encore la fixation de l'âge de la retraite et les caractéristiques des options de sortie éligibles.

Enfin, le cadre mis en place par la Commission devrait accorder un degré approprié de flexibilité pour les fournisseurs potentiels de PEPP, avec par exemple la possibilité de se prononcer en faveur ou non d'une offre de stratégies d'investissement sur un cycle de vie.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.