1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'économie italienne s'est contractée de 0,2% au 2e trimestre
Reuters29/08/2014 à 14:43

CONTRACTION DE 0,2% DE L'ÉCONOMIE ITALIENNE AU 2E TRIMESTRE

ROME (Reuters) - L'économie italienne s'est contractée de 0,2% au deuxième trimestre en raison notamment d'une chute des investissements qui a précipité le retour du pays en récession, montrent des statistiques officielles publiées vendredi.

Cette contraction est légèrement inférieure à celle qui avait été annoncée en première estimation, de -0,3%, indiquent les chiffres publiés par ITSAT.

Ils soulignent l'étendue des difficultés du président du Conseil Matteo Renzi qui doit dévoiler dans la journée une série de mesures destinées à raviver une économie qui peine à renouer avec la croissance.

Le détail des chiffres de vendredi montre que la demande intérieure a pesé sur l'activité, la hausse de 0,2% de la consommation des ménages ne parvenant pas à compenser la contraction de 2,1% de l'investissement.

La progression de 1,9% affichée par les exportations n'a pas non plus suffi à contrebalancer la hausse de 2% des importations.

Après avoir diminué de 0,1% au premier trimestre (chiffre confirmé), le PIB italien est donc techniquement retombé en récession, la troisième depuis 2008, après avoir brièvement sorti la tête de l'eau au dernier trimestre 2013 avec une très légère croissance de 0,1%.

La plupart des économistes s'attendent à ce que l'économie italienne dégage une croissance dérisoire, voire nulle, cette année. Le gouvernement a lui même admis qu'il devrait réviser sa prévision d'une croissance de 0,8%, faite en avril.

(Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Joanny)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • boudet
    29 août12:55

    Comme quoi les relances pronées par Renzy et par les socialistes français, ça ne marchent pas !!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4442.75 +0.10%
33.88 -1.12%
33.67 +3.92%
2.99 +21.54%
59.81 +4.86%

Les Risques en Bourse

Fermer