Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

NOVARTIS

79.94 CHF
+2.23% 
valeur indicative 68.76 EUR

CH0012005267 NOVN

SIX Swiss Exchange données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    80.00

  • clôture veille

    78.20

  • + haut

    80.58

  • + bas

    79.56

  • volume

    1 849 779

  • valorisation

    203 897 MCHF

  • capital échangé

    0.07%

  • dernier échange

    18.07.18 / 11:57:27

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur NOVARTIS

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter NOVARTIS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter NOVARTIS à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'avocat de Trump a demandé $1 million au Qatar fin 2016-presse

Reuters17/05/2018 à 20:37
 (Corrige les dates au §4)
    WASHINGTON, 17 mai (Reuters) - L'avocat du président
américain Donald Trump, Michael Cohen, a demandé au gouvernement
qatari au moins 1 million de dollars (845.000 euros) en décembre
2016 pour avoir des contacts au sein de la future administration
Trump, rapporte le Washington Post.
    Le Qatar a décliné l'offre de Michael Cohen, faite quelques
semaines avant le début du mandat de Donald Trump le 20 janvier
2017, rapporte le Washington Post mercredi, sur la foi de
plusieurs personnes au fait du dossier.
    Le Post et d'autres médias ont également rapporté mercredi
que Michael Cohen avait demandé de l'argent à Ahmed al Roumaihi,
alors à la tête de la division des investissements du fonds
souverain du Qatar. 
    Michael Cohen a fait cette demande début décembre au
Peninsula Hotel de New York, puis les deux hommes ont à nouveau
parlé en marge d'une réunion à la Trump Tower le 12 décembre.
    Ahmed Al Roumaihi se trouvait à la tour Trump avec une
délégation qatarie qui comprenait le ministre des Affaires
étrangères, le cheikh Mohamed al Thani, a indiqué le Post.
    Le chef du fonds souverain qatari a expliqué à Michael Cohen
que le Qatar pensait investir dans le projet de développement
des infrastructures annoncé par le futur président, précise le
quotidien américain. Michael Cohen a alors offert d'aider le
Qatar à trouver des projets moyennant un paiement initial d'un
million de dollars, indique le journal.
    La semaine dernière, des sociétés internationales ont
reconnu avoir payé Michael Cohen, qui était l'avocat de Donald
Trump depuis une dizaine d'années et se définissait lui-même
comme "facilitateur".
    Le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis  NOVN.S  a
déclaré avoir versé à l'avocat près de 1,2 million de dollars.
La compagnie de télécommunications américaine AT&T  T.N  a dit
voir donné 600.000 dollars et la Korea Aerospace Industries
 047810.KS  a dit l'avoir engagé pour 150.000 dollars.
 
    Novartis et AT&T ont déclaré avoir été contactés à ce sujet
fin 2017 par le bureau du procureur spécial américain Robert
Mueller à propos de ce dossier.
    Mueller étudie une possible collusion entre l'équipe de
campagne présidentielle de Donald Trump en 2016 et la Russie.
    Les procureurs enquêtent sur Michael Cohen pour
d'éventuelles fraudes bancaires et fiscales, d'éventuelles
violations du code électoral liées à un versement d'argent à la
star du porno Stormy Daniels, et peut-être sur d'autres
questions liées à la campagne présidentielle de Donald Trump,
a-t-on appris de source proche du dossier.

 (Eric Beech; Danielle Rouquié pour le service français)
 

Valeurs associées

+2.28%
-0.47%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.