Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'avenir du Brexit passe par un accord sur l'Irlande, dit Tusk

Reuters01/12/2017 à 18:51
    DUBLIN, 1er décembre (Reuters) - L'Union européenne refusera 
les demandes de la Grande-Bretagne sur l'ouverture de 
négociations commerciales post-Brexit entre Londres et Bruxelles 
si l'Irlande n'est pas satisfaite par les propositions 
britanniques concernant sa frontière avec l'Irlande du Nord, a 
déclaré vendredi le président du Conseil européen. 
    Donald Tusk, qui présidera les 14 et 15 décembre un sommet 
présenté comme capital pour l'avenir des négociations entre le 
Royaume-Uni et les Vingt-Sept, s'exprimait après une rencontre 
avec le Premier ministre irlandais Leo Varadkar à Dublin. 
    "Avant de proposer aux dirigeants (européens) les grandes 
lignes sur la transition et sur les futures relations, je 
consulterai le chef du gouvernement (Varadkar) pour savoir si la 
proposition du Royaume-Uni est suffisante pour l'Irlande", a 
déclaré le représentant européen. 
    "Je vais être très clair: si la proposition du Royaume-Uni 
n'est pas acceptable pour l'Irlande, elle ne sera pas acceptable 
pour l'UE. Je me rends compte que pour certains dirigeants 
politiques britanniques cela est difficile à comprendre", a-t-il 
poursuivi. 
    "C'est la raison pour laquelle la clé des futures relations 
avec le Royaume-Uni se trouve - par certains aspects - à Dublin, 
au moins tant que les négociations sur le Brexit se 
poursuivent", a-t-il dit. 
    Donald Tusk a rappelé qu'il avait donné à la Première 
ministre britannique Theresa May jusqu'à ce lundi pour présenter 
une "offre définitive" sur la question de la frontière entre la 
République d'Irlande et l'Irlande du Nord et sur les deux autres 
dossiers clefs des négociations sur le divorce (la facture du 
Brexit et les droits futurs des expatriés). 
    L'enjeu est le rétablissement ou non d'une frontière 
physique telle qu'elle existait avant les accords de paix de 
1998 qui ont mis fin à trois décennies de violences 
communautaires en Ulster. 
    Dublin refuse un tel scénario et propose que l'Irlande du 
Nord adopte des règles commerciales distinctes de celles qui 
prévaudront dans le reste du Royaume-Uni après le Brexit.  
    Le Parti unioniste démocrate (PUD), petite formation 
nord-irlandaise dont les conservateurs de Theresa May ont besoin 
pour disposer de la majorité à la Chambre des communes, exclut 
une telle hypothèse. 
    Donald Tusk a insisté qu'il n'y aurait pas de divisions 
entre l'Irlande et ses 26 partenaires de l'Union européenne. 
"L'UE est totalement derrière vous et votre demande qu'il ne 
doit pas y avoir de frontière physique sur l'île d'Irlande après 
le Brexit. Le demande de l'Irlande est la demande de l'UE", 
a-t-il dit. 
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 
REPORTAGE Les éleveurs d'Ulster accrochés à la "frontière 
invisible"      
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> 
 (Padraic Halpin; Pierre Sérisier pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.