Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'austérité ne doit pas étouffer la croissance, estime le G20

Reuters05/11/2012 à 20:28

MEXICO (Reuters) - Les pays membres du Groupe des Vingt (G20) vont s'accorder une marge de manoeuvre plus importante pour atteindre leurs objectifs en termes de déficits afin de faire en sorte que l'austérité n'étouffe pas la croissance, selon un projet de communiqué rédigé à l'occasion de la réunion de leurs grands argentiers lundi à Mexico.

Les pays du G20 avaient annoncé en 2010 à Toronto leur objectif de réduire leurs déficits budgétaires de moitié d'ici la fin 2013. A l'époque, l'économie mondiale semblait sur la voie de le reprise après la crise financière mais les choses ont changé depuis lors, y compris pour les Etats-Unis, au vu d'un ralentissement économique mondial généralisé.

"Nous nous assurerons que le rythme de la consolidation budgétaire soit adapté au soutien de la croissance", lit-on dans ce projet de communiqué.

"Nous nous assurerons de la pérennité de nos finances publiques, et ceci conformément aux engagements à moyen terme de Toronto dans le cas des économies avancées", poursuit le projet de communiqué. Le projet de communiqué du G20 indique également que ses membres vont faire en sorte que leurs finances publiques prennent un chemin raisonnable, dans le respect de la voie tracée en 2010 à Toronto.

LES USA AU PREMIER PLAN

"Ça risque d'être incompatible avec la solution des Américains pour leur 'mur budgétaire', quelle qu'elle soit, c'est pourquoi il faudra se donner peut-être plus de temps", avait dit dimanche soir à la presse le ministre des Finances canadien Jim Flaherty.

Si les Etats-Unis ont besoin de reprendre le contrôle de leurs déficits, plusieurs autres pays du G20 espèrent que Washington parviendra à éviter le "mur budgétaire".

Sauf accord au Congrès après les élections de mardi, quelque 600 milliards de dollars de réductions de dépenses publiques et de hausses d'impôt prendront effet le 1er janvier 2013, menaçant de faire dérailler la reprise de l'économie américaine.

"Si les Etats-Unis ne règlent pas ce problème de mur budgétaire, l'économie américaine mais aussi l'économie mondiale et l'économie japonaise seront affectées. Chaque membre du G20 va donc presser les Etats-Unis de faire vite", a déclaré dimanche le gouverneur de la Banque du Japon Masaaki Shirakawa, en prélude à la réunion des ministres des finances et banquiers centraux du G20 à Mexico.

Lors de discussions préparatoires, les représentants européens se sont montrés particulièrement préoccupés par la situation américaine - soulagés aussi, peut-être, de voir la crise européenne passer au second plan.

"Ils pourraient devoir faire des modifications, tout en respectant leurs objectifs de déficits", a souligné le ministre canadien des Finances.

William Schomberg, Julien Toyer et Simon Gardner, Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.