Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Asie confirme sa domination dans le shopping français

Reuters22/03/2012 à 16:45

L'ASIE CONFIRME SA DOMINATION DANS LE SHOPPING FRANÇAIS

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le tourisme asiatique a confirmé en 2011 sa domination dans le shopping réalisé en France par la clientèle étrangère, tandis que les Brésiliens sont en passe de ravir aux Américains leur cinquième place du podium, selon une étude publiée jeudi par Global Blue, leader mondial de la détaxe.

Les dépenses des touristes étrangers en France ont augmenté de 26% l'an dernier, dans un marché estimé à 3,8 milliards d'euros.

Selon les données de Global Blue, le panier moyen, équivalent au montant dépensé dans un même magasin le même jour, a progressé de 5% à 984 euros.

Les dépenses des touristes chinois, devenus les premiers consommateurs étrangers en France en 2009, comptent aujourd'hui pour plus du quart (26%) du marché de la détaxe capté par Global Blue. Le shopping reste leur principale activité lorsqu'ils voyagent en France.

"Ils sont très exigeants. La France est leur destination préférée en Europe, loin devant l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Italie", commente Eric Noyal, vice-président de Global Blue France.

Les touristes asiatiques viennent chercher en France des produits de luxe dont les prix sont 30% inférieurs à ceux pratiqués dans leur pays, pour cause de taxes et droits de douane.

La clientèle asiatique hors Chine et Japon (Hong Kong, Taiwan, Corée du Sud) est elle aussi devenue une grande consommatrice, se hissant à la deuxième place du classement avec 21% du marché de la détaxe, devant la clientèle russe (11%).

La part des achats réalisés par les Japonais ressort quant à elle à 7%, devant celle des Américains (5%) et des Brésiliens (4%). La clientèle brésilienne aisée vient elle aussi chercher des produits de luxe vendus nettement moins chers qu'au Brésil.

Global Blue estime que les achats des Brésiliens pourraient passer devant ceux des Américains dans le courant de l'année.

Malgré le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon il y a un an, le chiffre d'affaires du tourisme nippon a augmenté de 15% l'an dernier, avec un panier moyen stable à 860 euros.

Le paysage de la détaxe a radicalement changé en l'espace de cinq ans. En 2006, les Japonais tenaient la première place du podium devant les Américains, les Russes, les Chinois et les Taiwanais.

Le shopping des touristes étrangers en France profite principalement à l'industrie du luxe.

Les grands acteurs comme LVMH, propriétaire de Louis Vuitton, PPR (Gucci), Hermès ou Richemont (Cartier) ont tous vu leurs ventes grimper l'an dernier grâce à l'explosion de la demande des pays émergents et aux flux touristiques.

Le panier moyen le plus élevé (1.500 euros) revient à la clientèle de Hong Kong. Dans la joaillerie, la palme va aux Saoudiens avec 6.100 euros dépensés en moyenne le même jour dans un magasin.

Global Blue revendique une part de marché de 65% des opérations de détaxe effectuées en France.

Edité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.32 +23.08%
ADP
176.3 -4.96%
AXA
22.995 -0.20%
13.23 +0.26%
61.58 -0.96%
5614.51 -0.13%
1191.13 +0.21%
37.918 0.00%
9.955 -0.45%
19.953 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.