1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'armée turque renforce sa présence dans la province d'Idlib - sources

Reuters12/09/2018 à 19:49
    ANKARA, 12 septembre (Reuters) - La Turquie renforce ses
postes militaires établis à l'intérieur de la province syrienne
d'Idlib, dernier bastion rebelle qui se prépare à une offensive
des forces pro-gouvernementales, a-t-on appris mercredi de
sources turques et auprès des rebelles.
    L'objectif d'Ankara est de dissuader Damas de lancer cette
offensive qui risque de provoquer une nouvelle catastrophe à ses
frontières.
    Le président turc Recep Tayyip Erdogan estime qu'un assaut
de l'armée de Bachar al Assad avec le soutien de la Russie et de
l'Iran déplacerait des centaines de milliers de personnes.
Quelque trois millions d'habitants vivent actuellement dans la
province. La Turquie héberge déjà 3,5 millions de réfugiés
syriens et dit ne pouvoir en absorber davantage.
    Au cours du sommet auquel il a participé vendredi à Téhéran
avec ses homologues russe et iranien, Vladimir Poutine et Hassan
Rohani, Erdogan n'a pu obtenir des deux principaux soutiens
d'Assad une promesse de cessez-le-feu. Le rendez-vous de Téhéran
était considéré comme l'ultime chance réaliste d'éviter le
déclenchement de l'offensive contre Idlib.
    La présence dans cette province du nord-ouest de la Syrie de
12 postes d'observation militaire turcs fait courir le risque
d'une confrontation accidentelle avec les forces
gouvernementales syriennes susceptible de dégénérer.
    Selon trois membres de la sécurité et du gouvernement turcs,
des renforts de troupes équipées de véhicules blindés ont été
envoyés à la frontière avec la Syrie. Un haut responsable au
sein des services de sécurité a précisé à Reuters que les postes
d'observation situés dans la province syrienne avaient eux aussi
été renforcés par l'armée.
    "Nous avons une présence militaire là-bas, et si on porte
atteinte ou si on attaque d'une manière ou d'une autre cette
présence militaire, cela sera considéré comme une attaque contre
la Turquie qui induira la riposte nécessaire", a-t-il dit.
    Un commandant rebelle a confirmé l'arrivée de renforts turcs
dans la province, évoquant des dizaines de blindés et des
centaines de membres des forces spéciales. "Ces postes
d'observation sont dans les faits devenus à présent des bases
militaires permanentes", a ajouté Moustafa Sejari.
    Ces postes ont été établis l'an dernier aux termes d'un
accord conclu dans le cadre du processus d'Astana par la Russie,
l'Iran et la Turquie qui faisait de la province d'Idlib une
"zone de désescalade".
    Trois autres zones de ce type, établies à la frontière avec
la Jordanie (dans le sud), à l'est et au nord de Damas, ont été
reprises depuis par l'armée syrienne et ses alliés.

 (Orhan Coskun avec Suleiman Al-Khalidi à Amman
Henri-Pierre André pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

72.02 +1.82%
19.08 0.00%
1.14024 -0.12%
86.72 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.