1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'armée israélienne dément qu'un de ses avions ait été abattu en Syrie
Reuters29/11/2018 à 23:28

 (.)
    AMMAN, 29 novembre (Reuters) - Aucun avion de guerre
israélien n'a été abattu jeudi par les forces syriennes, a
déclaré un porte-parole de l'armée israélienne, démentant des
informations de l'agence de presse russe RIA.
    Citant une source des services syriens de sécurité, l'agence
RIA a rapporté un peu plus tôt dans la soirée qu'un avion de
guerre israélien et quatre missiles avaient été détruits par les
forces syriennes dans le secteur de Kissouah, une localité
située au sud de Damas.
    "Nos forces de défense aérienne ont abattu un avion de
guerre israélien et quatre missiles avant qu'ils n'atteignent
leurs cibles", a déclaré cette source.
    Des médias d'Etat syriens avaient annoncé dans la soirée que
l'armée de l'air syrienne avait abattu plusieurs "cibles
ennemies" et qu'elle continuait de repousser une "agression".
    Selon des sources appartenant à l'opposition syrienne, la
zone de Kissouah est proche de positions tenues par le mouvement
chiite libanais Hezbollah, un allié du régime de Damas.
    "Israël a visé ce secteur parce que les casernes de l'armée
syrienne qui s'y trouvent sont devenues un centre de recrutement
pour le Hezbollah et leurs milices afin de se déployer à
Kouneïtra (ndlr, en lisière de la partie du plateau du Golan
annexée par Israël)", a dit l'opposant syrien Saïd Seïf.
    D'après deux sources haut placées de services de
renseignement de la région, la zone concernée abrite une
plateforme de communication et de logistique du Hezbollah pour
le Sud syrien.

 (Suleiman Al-Khalidi avec Dan Williams à Jérusalem et Denis
Pinchuk à Moscou 
Nicolas Delame et Henri-Pierre André pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

54.27 +3.97%
13.724 -1.17%
14.6 +7.99%
36.47 +3.61%
2.271 -11.70%

Les Risques en Bourse

Fermer