Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'appétit pour le risque domine la fin de semaine
information fournie par Reuters23/07/2021 à 14:11

LES BOURSES EUROPÉENNES PROGRESSENT À MI-SÉANCE

LES BOURSES EUROPÉENNES PROGRESSENT À MI-SÉANCE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse et les Bourses européennes avancent vendredi à mi-séance, profitant de bons résultats de sociétés, des annonces de la Banque centrale européenne et des premiers résultats des enquêtes PMI sur l'activité économique en Europe.

Les contrats à terme sur les trois grands indices de Wall Street sont en hausse d'au moins 0,35%.

À Paris, le CAC 40 gagne 1% à 6.546,26 à 11h38 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,96% et à Londres, le FTSE avance de 0,79%.

Le FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,88%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 1,03% et l'indice de référence Stoxx 600 gagne 0,93%, à moins d'un point de son record.

Après un lundi plombé par les craintes sur la crise sanitaire, les indices européens sont rapidement repartis de l'avant grâce à de solides résultats d'entreprises et l'engagement jeudi de la BCE à maintenir sa politique accommodante pour un certain temps.

"Pour l'instant, les marchés ne semblent pas préoccupés par Delta ou l'inflation et continuent à acheter tout ce qu'ils veulent", a déclaré Jeffrey Halley, analyste marchés chez OANDA.

Les tout premiers résultats des enquêtes mensuelles d'IHS Markit sur le secteur privé en Europe en juillet portent également les actions. L'indice PMI "flash" composite de la zone euro, qui regroupe services et industrie manufacturière, a augmenté à 60,6, son plus haut niveau depuis 2000, grâce à l'assouplissement de certaines restrictions sanitaires.

Ces éléments favorables devraient permettre au Stoxx 600 d'enregistrer un gain supérieur à 1% sur l'ensemble de la semaine.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Dans les échanges en avant-Bourse à Wall Street, Twitter, Snap, American Express ou encore Schlumberger sont indiqués en hausse après leurs résultats trimestriels.

Intel, qui a publié jeudi soir, perd quant à lui 2%, le révision à la hausse de son objectif annuel de chiffre d'affaires ne convaincant pas les analystes.

VALEURS EN EUROPE

Le secteur automobile affiche la plus forte progression en Europe, son indice Stoxx prenant 2,65%.

Valeo (+7,24%) bondit en tête du Stoxx 600 après avoir enregistré une progression de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices au premier semestre tandis que Daimler (+4,71%) est porté par un changement de conseil de Kepler Cheuvreux à l'achat. En tête du CAC 40, Airbus gagne 2,92% à 112,72 euros après le relèvement d'objectif de cours de Credit Suisse à 134 euros.

Thales avance de 0,77% après avoir fait état d'un bénéfice net en forte hausse au premier semestre et revu à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année.

Dassault Aviation prend 4,44%, porté par l'augmentation des prises de commandes et la croissance de ses revenus au premier semestre.

TAUX

Le rendement du Bund à dix ans gagne plus d'un point de base à -0,401% après avoir reculé la veille en réaction aux annonces de la BCE.

"Il y a eu une certaine déception du fait de l'absence de détail sur le programme d'achats d'urgence en cas de pandémie mais la perception générale est que la 'forward guidance' était du côté des colombes, d'où la réaction du marché jeudi", a déclaré Daniel Lenz chez DZ Bank.

Sur le marché américain, le rendement à dix ans gagne près de deux points à 1,3014%.

CHANGES

Le dollar gagne 0,17% contre un panier de devises internationales et l'euro est stable à 1,1758, après avoir cédé environ 0,2% la veille.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont repassés dans le rouge mais devraient conclure la semaine sur une note stable, tiraillés entre les craintes liées au coronavirus et les espoirs d'un redressement de la demande.

Le baril de Brent perd 0,28% à 73,58 dollars et le brut léger américain cède 0,24% à 71,74 dollars.

PLUS AUCUN INDICATEUR ÉCONOMIQUE À L'AGENDA DU JOUR

(Reportage Laetitia Volga, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.10%
Euronext Paris -1.06%
Euronext Paris +2.15%
Euronext Paris +0.48%
XETRA +1.73%

1 commentaire

  • 23 juillet15:15

    Aucun appétit pour le risque indices lobotomisés par les BC, ces marchés sont totalement administrés par 2 banques centrales focalisées sur la hausse des indices à tout prix quelque soit les conditions économiques réelles. Les résultats ne sont même pas du niveau 2019 et les valo ont doublé ou triplé, n'importe quoi ce marché de dupes


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.