Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Américain Jim Yong Kim élu à la tête de la Banque mondiale

Reuters16/04/2012 à 22:13

LE CANDIDAT AMÉRICAIN JIM YONG KIM ÉLU À LA PRÉSIDENCE DE LA BANQUE MONDIALE

par Lesley Wroughton

WASHINGTON (Reuters) - L'Américain Jim Yong Kim a été désigné lundi à la présidence de la Banque mondiale, que revendiquaient pour la première fois plusieurs pays émergents.

Né en Corée, Jim Yong Kim, dont la candidature avait été présentée par Washington, succédera le 1er juillet et pour cinq ans à son compatriote Robert Zoellick et maintient la prééminence américaine à la tête de cette institution financière internationale.

Expert des questions de santé publique, président du Dartmouth College, Jim Yong Kim, âgé de 52 ans, a été préféré à la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, ex-ministre des Finances de son pays.

Contrairement aux élections précédentes, la décision n'a pas été prise à l'unanimité.

Les alliés de Washington en Europe occidentale, du Japon, du Canada et de plusieurs pays émergents (Russie, Mexique et Corée du Sud notamment) ont fait basculer la décision du conseil d'administration.

"Les derniers candidats en lice ont reçu le soutien de différents pays membres, reflétant le haut niveau des candidats", souligne le conseil d'administration dans un communiqué.

Depuis sa création, par les accords de Bretton Woods en 1944, la Banque mondiale a toujours été présidée par un Américain, la direction générale du Fonds monétaire international (FMI) allant à un Européen selon une règle de répartition non écrite mais qui n'avait pas été directement remise en cause jusqu'à présent.

SPÉCIALISTE DES QUESTIONS DE DÉVELOPPEMENT

A l'inverse de ses onze prédécesseurs, Kim n'est pas issu des milieux de la politique, de la banque ou de la diplomatie.

En choisissant ce médecin et anthropologue de formation, le président américain Barack Obama avait surpris nombre d'observateurs. "Il est temps qu'un professionnel du développement dirige la plus importante agence mondiale de développement", avait-il expliqué.

Ancien expert du sida à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Jim Yong Kim s'est consacré à la lutte contre les maladies dans les pays pauvres, la tuberculose en Haïti ou au Pérou notamment. Il a également oeuvré contre l'épidémie du VIH/sida dans les prisons russes.

Le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, s'est félicité de sa désignation.

"Sa connaissance profonde des questions de développement conjuguée à son dévouement à nouer des consensus contribueront à insuffler un nouveau souffle dans les efforts de la Banque mondiale pour assurer une croissance économique rapide qui soit largement partagée", a-t-il dit dans un communiqué.

La candidature de la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, une économiste et diplomate respectée, était appuyée elle par le Nigeria, l'Angola et l'Afrique du Sud.

L'ancien ministre colombien des Finances Jose Antonio Ocampo s'était retiré de la course vendredi, regrettant que le processus de désignation du président de la Banque mondiale qui, disait-il, ne devrait qu'être fondé que sur les compétences et les mérites soit devenu une question hautement politique.

Avec Glenn Somerville; Jean-Loup Fiévet, Marc Angrand et Henri-Pierre André pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.85 -1.44%
5542.55 -0.11%
15.99 -1.78%
0.229 -0.87%
3.085 +8.25%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.