Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Allemagne double sa prévision d'emprunts 2021 à €180 milliards
Reuters27/11/2020 à 16:06

* Près de €180 mds d'emprunts prévus l'an prochain

* Le "frein à la dette" suspendu, priorité au soutien à l'économie

* Les conséquences sur novembre-décembre "gérables", dit Altmaier

(Actualisé avec Scholz et Altmaier)

par Holger Hansen

BERLIN, 27 novembre (Reuters) - L'Allemagne prévoit un quasi-doublement de ses emprunts sur les marchés l'an prochain pour financer les aides aux entreprises face à la crise sanitaire et économique, a annoncé vendredi le ministre des Finances, Olaf Scholz.

La commission budgétaire du parlement a validé une prévision d'emprunts de près de 180 milliards d'euros, le deuxième par son montant pour le pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

"Notre objectif est de surmonter cette pandémie et d'en sortir en pleine santé l'an prochain", a dit Olaf Scholz lors d'une conférence de presse en ligne, ajoutant que les mesures de soutien et de relance prévues cette année et l'an prochain creuseraient la dette de plus de 300 milliards d'euros au total.

Les nouveaux emprunts déjà approuvés pour 2020 (218 milliards au maximum) n'auront "et de loin" pas tous été réalisés et une partie sera reportée sur 2021, a-t-il précisé.

"Un endettement élevé est nécessaire pour permettre à notre pays de traverser l'épidémie en toute sécurité", a dit de son côté Eckhardt Rehberg, un député de la CDU, le parti de la chancelière Angela Merkel. "Nous devons une fois encore faire usage de l'exemption de la règle du frein à la dette."

Cette règle, inscrite dans la constitution allemande, plafonne l'augmentation de la dette publique en limitant le déficit du budget fédéral à 0,35% du produit intérieur brut (PIB). Elle a été suspendue cette année par les deux chambres du parlement en raison de la pandémie.

Les nouveaux emprunts prévus pour 2021 pourront atteindre 179,82 milliards d'euros, contre 96 milliards prévus dans le projet initial de budget présenté par Olaf Scholz en septembre.

Le ministre de l'Economie, Peter Altmaier, qui participait à la conférence de presse, a estimé que la prolongation des mesures de confinement partiel décidée cette semaine ne devrait pas se traduire par une "vague de grande ampleur" de défaillances d'entreprise sur les deux derniers mois de l'année grâce aux dispositifs d'aides financières mis en place.

"Je crois que pour les secteurs concernés au premier chef (...) grâce aux aides de novembre et décembre, nous nous sommes donné les moyens de limiter les conséquences économiques dans des limites gérables", a-t-il dit.

Le gouvernement s'attend à ce que l'économie se contracte de 5,9% en 2020 et rebondisse de 4,4% en 2021.

La chancelière allemande et les dirigeants des Länder ont convenu mercredi de prolonger et de renforcer le confinement partiel mis en place. Les bars, les restaurants, les salles de sport et les lieux de divertissement resteront ainsi fermés au moins jusqu'au 20 décembre.

(Holger Hansen et Madeline Chambers; version française Camille Raynaud et Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer