Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Allemagne dans l'attente d'un jugement clé sur le diesel
Reuters19/02/2018 à 08:59

    par Edward Taylor et Markus Wacket 
    FRANCFORT/BERLIN, 19 février (Reuters) - Un tribunal 
décidera jeudi si les villes allemandes peuvent interdire la 
circulation de voitures très polluantes, un jugement lourd de 
conséquences pour les constructeurs de modèles diesel. 
    L'association de protection de l'environnement Deutsche 
Umwelthilfe (DUH) a porté plainte contre Stuttgart, siège de 
plusieurs constructeurs automobiles, et Düsseldorf, concernant 
les niveaux de particules émis par les voitures, qui ne seraient 
pas conformes aux normes européennes d'émissions d'oxyde d'azote 
(NOx).  
    Depuis que Volkswagen  VOWG_p.DE  a reconnu en 2015 avoir 
faussé ses tests anti-pollution, les voitures diesel font 
l'objet d'une attention accrue en raison de leurs émissions de 
NOx, jugées responsables de maladies respiratoires. 
    Quelque 15 millions de véhicules diesel circulent en 
Allemagne et les associations de défense de l'environnement 
estiment que leur niveau de pollution dans au moins 90 villes 
dépasse le seuil autorisé par l'Union européenne (UE). 
    Les tribunaux locaux ont ordonné aux municipalités 
concernées d'interdire les voitures diesel non conformes aux 
dernières normes les jours de forte pollution, une décision que 
contestent les constructeurs automobiles car une interdiction 
totale pourrait entraîner une décote sur le marché de l'occasion 
et une hausse du coût des contrats de location, qui sont basés 
sur la valeur résiduelle des véhicules. 
    Les Länder concernés, où les constructeurs automobiles et 
leurs fournisseurs disposent d'une forte influence, ont fait 
appel des décisions, laissant le dernier mot au tribunal 
administratif fédéral. La plus haute juridiction en la matière 
du pays doit décider si de telles interdictions peuvent être 
imposées légalement au niveau local.  
    "La question clé est de savoir si les interdictions peuvent 
déjà être considérées comme des instruments juridiques", a 
déclaré Remo Klinger, un avocat de DUH. "C'est une question de 
droit complètement ouverte." 
    Paris, Madrid, Mexico et Athènes ont annoncé leur intention 
d'interdire les véhicules diesel dans les centres-villes d'ici 
2025, tandis que le maire de Copenhague veut interdire l'accès à 
la ville dès l'année prochaine aux nouvelles immatriculations 
diesel. En 2040, les voitures neuves à essence et diesel seront 
totalement interdites en France et en Grande-Bretagne, au profit 
des véhicules électriques.   
     
    LE DIESEL? NEIN DANKE ! 
    Selon le cabinet Evercore ISI, un recul de 5% de la valeur 
résiduelle du diesel pourrait se traduire par une baisse de 1,6 
milliard d'euros du bénéfice d'exploitation de huit 
constructeurs automobiles européens et américains. 
    Les analystes de Bernstein Research estiment pour leur part 
que le constructeur français PSA  PEUP.PA  serait le plus 
affecté par une interdiction du diesel en Europe, suivi de 
Renault  RENA.PA . 
    Au sein des constructeurs automobiles allemands, la flotte 
mondiale de Daimler  DAIGn.DE  est exposée au diesel à environ 
38%, suivie de BMW  BMWG.DE  (35%) et VW  VOWG_p.DE  (26%), 
indique Bernstein dans un rapport datant de 2016. 
    Pour éviter des interdictions totales de leurs véhicules, 
les constructeurs ont mis à jour leurs systèmes de gestion du 
moteur afin d'améliorer les filtres de traitement des gaz 
d'échappement. Mais cette initiative n'est possible que qur les 
véhicules équipés de systèmes de gestion basés sur des 
logiciels. 
    Les associations écologistes ont toutefois jugé 
insuffisantes les mises à jour logicielles et font pression pour 
que les voitures aux normes d'émissions Euro-6 et Euro-5 
reçoivent des mises à jour matérielles de leurs systèmes de 
traitement des gaz d'échappement, ce qui représente un coût d'au 
moins 1.500 euros par véhicule. 
    La part de marché du diesel dans l'Union européenne (UE) est 
passée de 53,6% fin 2014 à 49,9% fin 2016, selon les données les 
plus récentes de l'Association des constructeurs européens 
d'automobiles (ACEA). 
 
 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique 
Tison) 
 

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -2.07%
Euronext Paris -1.94%
Euronext Paris -5.71%
XETRA -0.49%
XETRA -0.12%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4885.13 -0.98%
3.56 -1.39%
13.302 -1.29%
33.045 -2.35%
8.442 -1.08%

Les Risques en Bourse

Fermer