Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Afrique du Sud annonce un plan de sauvetage pour African Bank

Reuters10/08/2014 à 20:59

PRETORIA, 10 août (Reuters) - La banque centrale sud-africaine a annoncé dimanche avoir placé African Bank Investments ABLJ.J sous tutelle dans le cadre d'un plan de sauvetage qui prévoit entre autres une injection de capitaux de 10 milliards de rands (700 millions d'euros) dans la banque en difficulté. Ce sauvetage, qui verra la Banque de réserve - la banque centrale - prendre en charge le portefeuille de créances douteuses de la banque, fait suite à son effondrement en Bourse cette semaine après un avertissement sur ses résultats. Abil, comme elle est appelée en Afrique du Sud, avait averti mercredi qu'elle accuserait une perte d'au moins 6,4 milliards de rands sur l'exercice clos fin septembre et qu'il lui faudrait lever 8,5 milliards de rands pour rester à flot. L'annonce, accompagnée de la démission du directeur général Leon Kirkinis, l'un des fondateurs de l'établissement il y a 20 ans, a fait plonger aussitôt le titre de 60% à la Bourse de Johannesburg, et il a poursuivi sa chute le lendemain. Spécialisée dans l'octroi de prêts aux familles modestes, Abil a connu un développement rapide dans l'Afrique du Sud post-apartheid mais n'a pas vu venir la crise économique qui a entraîné une re-paupérisation de sa clientèle, confrontée à la montée du chômage et à la hausse du coût de la vie. Gill Marcus, la gouverneure de la Reserve Bank, a précisé lors d'une conférence de presse que la banque avait été placée sous supervision externe mais conserverait un fonctionnement normal pour ses clients. Un groupe formé des plus grandes banques du pays - Standard Bank SBKJ.J , Nedbank NEDJ.J et FirstRand FSRJ.J - et d'un fonds de pension public qui est le deuxième actionnaire d'Abil souscrira à l'augmentation de capital pour en assurer le succès, a-t-elle ajouté. Abil conservera son portefeuille d'actifs sains, d'une valeur cumulée de 26 milliards de rands, alors que ses créances douteuses, d'un montant de 17 milliards de rands, seront reprises par la banque centrale pour 7 milliards. Jeudi, le ministre des finances Nhlanhia Nene avait assuré qu'il n'y avait aucun signe de contagion des difficultés d'Abil au reste du secteur bancaire sud-africain, généralement considéré comme sain et suffisamment capitalisé. (David Dolan, Véronique Tison pour le service français)

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.