Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Kohler secrétaire général de l'Elysée, Etienne "sherpa" de Macron

Reuters14/05/2017 à 13:10
    * Premier ministre nommé lundi, le gouvernement mardi 
    * Premier déplacement de Macron lundi à Berlin 
 
 (Actualisé avec éléments supplémentaires et réactions) 
    PARIS, 14 mai (Reuters) - Alexis Kohler a été nommé dimanche 
secrétaire général de l'Elysée et Philippe Etienne conseiller 
diplomatique du chef de l'Etat, deux nominations qui montrent 
l'importance des sujets économiques et européens dans l'agenda 
d'Emmanuel Macron. 
    Le premier était son directeur de cabinet au ministère de 
l'Economie entre 2014 et 2016, le second l'ambassadeur de France 
en Allemagne de 2014 à 2017.  
    Philippe Etienne "a une connaissance parfaite des dossiers 
européens", a souligné une source diplomatique française. "Ce 
n'est pas un excité, c'est un grand négociateur et, s'il y a des 
initiatives avec l'Allemagne, ça sera l'homme idéal." 
    Emmanuel Macron effectuera sa première visite présidentielle 
à l'étranger lundi à Berlin, où il souhaite engager avec Angela 
Merkel un travail commun avec trois priorités : la sécurité, 
l'économie et l'investissement, ainsi que la protection sociale. 
  
    "L'Europe dont nous avons besoin sera refondée et relancée", 
a-t-il promis dimanche lors de son premier discours de président 
de la République, à l'Elysée. "Nous aurons besoin d'une Europe 
plus efficace, plus démocratique, plus politique car elle est 
l'instrument de notre puissance et de notre souveraineté, j'y 
oeuvrerai."   
    La chancelière allemande a souhaité que la coopération soit 
la plus étroite possible avec le nouveau président et que les 
deux pays façonnent la politique européenne. 
    "Nous ferons tout, non seulement pour aider la France, mais 
aussi pour façonner le projet européen avec la France", a-t-elle 
déclaré samedi.   
     
    "NOUVEL ÉLAN POUR L'EUROPE" 
    Le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, a 
quant à lui déclaré au magazine Der Spiegel qu'il partageait 
l'idée d'Emmanuel Macron de la nécessité de transferts 
financiers entre pays de la zone euro. 
    "Une nouvelle page s'ouvre pour la France, un nouvel élan 
pour l'Europe. Tous mes voeux de succès au président Emmanuel 
Macron", a déclaré dimanche le président de la Commission 
européenne, Jean-Claude Juncker, sur Twitter.  
    L'entourage d'Emmanuel Macron a également annoncé que 
Patrice Strzoda était nommé directeur de cabinet du président de 
la République et Ismaël Emelien conseiller spécial. 
    Une autre source dans son entourage a précisé que le Premier 
ministre serait nommé lundi et le gouvernement mardi. 
    Alexis Kohler, 44 ans, ancien élève de l'Ecole nationale 
d'administration (promotion Averroès) a participé à la campagne 
électorale d'Emmanuel Macron. 
    Avant d'être à Bercy au côté de Pierre Moscovici, puis 
d'Emmanuel Macron, il avait travaillé notamment au Trésor et à 
l'Agence des participations de l'Etat (APE). 
    Philippe Etienne, 61 ans, ancien élève de l'Ena (promotion 
Voltaire), avait été en poste à Belgrade, Bonn, Moscou, 
Bucarest, Bruxelles et avait travaillé dans des cabinets 
ministériels (Bosson, De Charrette, Kouchner). 
    Patrice Strzoda, 64 ans, lui aussi un ancien élève de l'Ena 
(promotion De Vinci), a été notamment préfet de la région 
Bretagne, directeur de cabinet de Bernard Cazeneuve au ministère 
de l'Intérieur et à Matignon, avant de devenir préfet de la 
région Ile-de-France. 
    Quant à Ismaël Emelien, 30 ans, il a été le stratège de la 
campagne d'En Marche ! après avoir été chargé de la stratégie et 
de la communication lorsqu'Emmanuel Macron était ministre de 
l'Economie. Il a également travaillé chez Havas Worldwide. 
 
 (Jean-Baptiste Vey, avec John Irish, édité par Marine 
Pennetier) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.044 -1.79%
8.448 -1.77%
3.065 -0.97%
66.46 -0.92%
1.199 +0.02%
4.34 -0.04%
1.234 -0.02%
0.191 -1.55%
73.61 -0.24%
103 -0.58%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.