1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Knot (BCE) adopte un ton accommodant sur les taux à long terme
Reuters31/03/2019 à 17:09

    BERLIN, 31 mars (Reuters) - Le gouverneur de la Banque
centrale des Pays-Bas Klaas Knot s'attend à une reprise de
l'économie de la zone euro au second semestre après un début
d'année atone mais, dans un entretien avec Handelsblatt, il
adopte aussi un ton accommodant au sujet des taux d'intérêt à
long terme.
    Ce partisan de l'orthodoxie monétaire au Conseil des
gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a déclaré au
journal allemand que, même s'il était fortement en faveur d'une
politique de normalisation après des années de mesures
anti-crise, il était clair que les taux d'intérêt seraient
ensuite plus bas qu'avant la crise.
    "Il est clair qu'il y a eu un ralentissement", a-t-il dit à
propos du début d'année morose. "Mais il n'y a pas de récession
ni de crise", a-t-il ajouté, soulignant que la demande
vigoureuse et la hausse des salaires suggéraient une reprise de
la croissance.
    Klass Knot a également redit son scepticisme à l'encontre de
taux de dépôt par paliers afin d'aider les banques bien
capitalisées ayant des liquidités excédentaires, ajoutant qu'il
lui faudrait la preuve que des taux d'intérêt négatifs affectent
les prêts à l'économie réelle.  
    Les détails d'une nouvelle tranche de financement bancaire à
long terme par la BCE seront annoncés en juin ou en juillet,
a-t-il déclaré, ajoutant que les conditions de financement
seraient probablement plus strictes qu'auparavant.
    Klass Knot a également averti que les marchés n'avaient pas
encore pleinement pris en compte l'impact potentiel d'un Brexit
désordonné sur la monnaie britannique.
    "Si cela se produisait, il pourrait éventuellement y avoir
une réévaluation et la livre serait soumise à des pressions",
a-t-il déclaré.

 (Thomas Escritt, Benjamin Mallet pour le service français,
édité par Jean-Stéphane Brosse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

CGG
1.786 -0.36%
0.8991 0.00%
1.12755 0.00%
62.74 +0.24%
48.2 +0.35%

Les Risques en Bourse

Fermer