Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Klépierre bien orienté au lendemain de la confirmation des objectifs 2021
information fournie par AOF28/07/2021 à 16:47

(AOF) - En nette hausse ce matin, l'action Klépierre progresse encore de 1,88% à 21,65 euros au lendemain de la présentation de ses comptes semestriels. Le spécialiste des centres commerciaux a dévoilé un cash-flow net courant de 248 millions d'euros, soit 0,72 euro par action contre respectivement 453,9 millions d'euros, soit 1,37 euro par action, un an plus tôt.

Comparé au premier semestre 2019, la baisse de 0,63 euro est attribuable aux impacts négatifs des abattements et provisions pour créances douteuses (0,61 euro), à la perte de revenus variables liée à la fermeture des centres commerciaux et à une contraction du niveau d'occupation (0,15 euro). Cette baisse est partiellement compensée par la réduction des coûts (0,03 euro ; frais généraux et frais de personnel) et d'autres éléments : 0,10 euro (principalement liés à des économies d'impôt en Italie et à la baisse du coût de la dette).

Le groupe souligne le fort redémarrage du chiffre d'affaires des commerçants depuis la réouverture, avec un mois de juin atteignant 96 % du niveau de 2019, en hausse de 15 % comparé à juin 2020.

Le ratio d'endettement (LTV) est stable par rapport au 31 décembre 2020 à 41,1 % pro forma.

Klépierre a réalisé 472 millions d'euros de cessions depuis le 1er janvier, dont la vente de 5 actifs en Norvège le 8 juillet, pour un montant total de 435 millions d'euros.

L'actif net réévalué a atteint 29,70 euros par action au 30 juin 2021, contre 31,40 euros six mois auparavant. Cette diminution reflète la génération de cash-flow net courant du semestre (0,72 euro par action), plus que compensée par la diminution de la valeur du portefeuille à périmètre constant (1,11 euro par action) et par la distribution en numéraire (1,00 euro par action).

Le spécialiste des centres commerciaux a confirmé son objectif 2021 d'un cash-flow net courant de 1,80 euro par action, à supposer qu'il n'y aura ni fermetures supplémentaires ni restrictions fortes.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les multiples défis de l'immobilier tertiaire

Les préoccupations sanitaires, environnementales et l'essor du télétravail sont autant de challenges à relever par le secteur. L'immobilier tertiaire (75% de bureaux, 15 à 20% de commerces) compte plus de 1 milliard de mètres carrés et produit un tiers des gaz à effets de serre. Le dispositif Eco-énergie tertiaire impose aux acteurs, dans les bâtiments de plus de 1.000 m2, une réduction progressive de leurs consommations énergétiques : de 40% d'ici à 2030, 50% en 2040 pour arriver à une neutralité carbone en 2050. Or le secteur n'a affiché qu'une baisse des émissions de gaz à effet de serre de 4% entre 1990 et 2015. Les investisseurs et les utilisateurs recherchent désormais de plus en plus des bâtiments performants sur le plan énergétique.

Favorisée par le télétravail, la flexibilité des immeubles est également un enjeu important car les espaces tertiaires doivent intégrer la notion de mobilité. 

Valeurs associées

Euronext Paris +0.97%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.