Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Kingfisher : chute de son bénéfice net de plus de 30 %
information fournie par AOF20/09/2022 à 11:22

(AOF) - Le groupe britannique de magasins de bricolage Kingfisher, propriétaire des marques Castorama et Brico Dépôt en France, a fait état d'un bénéfice net au premier semestre en baisse de 32,9% sur un an, à 373 millions de livres sterling et d'un résultat avant impôt ajusté en repli de 29,5% à 472 millions de livres sterling. Le résultat opérationnel, de son côté, s'affiche également en baisse, de l'ordre de 27%, à 555 millions de livres sterling.

Son chiffre d'affaires, en repli de 4,1%, ressort à 6,8 milliards de livres sterling.

La société a par ailleurs déclaré qu'il constatait une résilience dans les tendances des ventes de produits d'extérieur et de produits à prix élevé, malgré la crise du coût de la vie.

"Face à une base de comparaison très élevée l'an dernier et dans un environnement plus difficile, le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 16,6 % à surface comparable par rapport aux niveaux d'avant la pandémie. La dynamique de croissance s'est accélérée entre le T1 et le T2 (premier trimestre et deuxième trimestre, Ndlr). Cette bonne performance résulte à la fois de la poursuite de nos gains de parts de marché sur tous nos principaux marchés, de la bonne exécution de notre stratégie, et de la résilience de nos ventes auprès des particuliers comme des professionnels. Nous avons retrouvé depuis plusieurs mois les niveaux de disponibilité des produits en magasin d'avant la pandémie, et nous maintenons notre bonne compétitivité prix dans toutes nos enseignes ", positive Thierry Garnier, directeur général de Kingfisher.

"Pour le reste de l'année, nous avons modélisé différents scénarios pour tenir compte des incertitudes sur l'environnement macroéconomique. Ces scénarios indiquent une fourchette de 730 à 770 millions de livres sterling en termes de résultat avant impôt ajusté pour l'exercice 2022/23 ", argumente le groupe.

AOF - EN SAVOIR PLUS

De grandes préoccupations

D'après la Fédération du commerce spécialisé, Procos, l'activité de janvier à mai est très sensiblement en retrait par rapport à la même période en 2019, à - 8,8%. La fréquentation des magasins en mai 2022 reste inférieure à celle de mai 2019 mais le recul est limité à 6,5%, soit beaucoup mieux qu'en avril (- 19,6% par rapport à avril 2019). Dans un contexte très incertain, plusieurs éléments pèsent sur la rentabilité des entreprises, notamment l'accroissement du coût de l'électricité et l'indexation des loyers, même si la composition de l'ILC (indice des loyers commerciaux) a été modifiée. Précédemment il était composé à 50 % d'inflation, à 25 % d'indice du coût de la construction et à 25 % d'évolution du chiffre d'affaires du commerce de détail. Désormais il ne tiendra compte que de l'inflation et du coût de la construction car la formule précédente intégrait les ventes réalisées par les 'pure players' du Net, ce qui faisait progresser les loyers des magasins physiques.

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
LSE -0.43%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.