1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Kaplan-La Fed doit manier avec prudence les hausses de taux

Reuters16/06/2017 à 21:22
    DALLAS, 16 juin (Reuters) - La Réserve fédérale doit être 
prudente en matière de futures hausses des taux, a déclaré le 
président de la Fed de Dallas Robert Kaplan vendredi, deux jours 
après le resserrement monétaire décidé par l'institut d'émission 
américain. 
    Cette hausse de taux, votée par Kaplan et la majorité de ses 
collègues, est la deuxième en trois mois et la quatrième depuis 
le début du cycle de normalisation de la politique monétaire 
entamé en décembre 2015.   
    "Nous devons être très prudents en matière de hausse des 
taux et procéder patiemment et prudemment" a dit Kaplan lors 
d'une réunion au Rotary Club de Dallas. Il a ajouté qu'il lui 
faudrait observer des améliorations en termes d'inflation, 
celle-ci ayant fléchi ces derniers mois. 
    La présidente de la Fed Janet Yellen a dit cette semaine 
s'attendre à ce qu'avec un taux de chômage de 4,3%, au bas 
depuis 16 ans, l'inflation atteigne à moyen terme l'objectif de 
2% fixé par la banque centrale. 
    Les déclarations de Kaplan suggèrent que la confiance 
affichée par Yellen n'est peut-être pas totalement partagée par 
la totalité de ses collègues. 
    Par ailleurs, Kaplan a réitéré son appel à une réforme de 
l'immigration, a prôné la continuité des relations commerciales 
avec le Mexique, et une intégration plus globale, y voyant des 
moyens de lutter contre le ralentissement économique aux 
Etats-Unis. 
    Les Etats-Unis ont besoin de "s'attaquer" à une réforme de 
l'immigration, a-t-il dit, parce que les immigrants ont 
historiquement été de grands contributeurs à la croissance de la 
main d'oeuvre américaine. 
 
 (Ann Saphir, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Juliette Rouillon) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer