Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Juin débute mal pour le pétrole
AOF01/06/2020 à 17:33

(AOF) - Les cours du pétrole sont mal orientés cet après-midi. Vers 17h, le prix du baril de WTI américain abandonne 1,75% à 34,87 dollars tandis que son homologue européen, le Brent de la Mer du Nord, cède 0,16% à 37,78 dollars. L'or noir est pénalisé par les résultats des enquêtes d'activité auprès des directeurs d'achat du secteur manufacturier qui témoignent de la faiblesse des économies américaine et européenne en mai.

Dans ce cadre, le marché pétrolier ne bénéficie pas des informations Reuters selon lesquelle L'Opep et la Russie se rapprochent d'un compromis pour prolonger les réductions de la production de pétrole sur une période d'un à deux mois.

En avril, "l'Opep +", un groupe informel qui réunit les pays de l'Opep, la Russie et d'autres pays producteurs, avait décidé de réduire sa production de 9,7 millions de barils par jour, soit environ 10% de la production mondiale, afin de tenter d'enrayer la chute des cours liée au coronavirus.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer