Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

JPMorgan pourrait céder son pôle de matières premières à Mercuria

Reuters05/02/2014 à 15:59

JPMORGAN NÉGOCIE LA VENTE DE SON ACTIVITÉ DE MATIÈRES PREMIÈRES À MERCURIA

par Dmitry Zhdannikov

LONDRES (Reuters) - JPMorgan Chase est en négociations exclusives avec la société de négoce Mercuria en vue de lui céder son activité physique de matières premières, l'un des bureaux new-yorkais les plus puissants sur les marchés du pétrole et des métaux, apprend-on mercredi de deux sources proches du dossier.

JPMorgan a décidé l'an dernier de vendre cette activité de négoce, qui pèse des milliards de dollars, à la suite d'un durcissement marqué du cadre réglementaire imposé aux banques, encouragées à se recentrer sur leur métier de base de distribution de crédit, au détriment des activités spéculatives.

Mercuria était en concurrence avec la banque australienne Macquarie Group et le fonds d'investissement Blackstone Group pour ce rachat, précise-t-on de mêmes sources.

"Cette semaine, JPM est entrée en négociations exclusives avec Mercuria", a déclaré l'une d'entre elles.

L'accord définitif pourrait prendre quelques mois, a précisé une des sources. Si elle se confirme, cette opération projettera Mercuria dans le haut du classement des maisons de négoce, avec Glencore Xstrata, Vitol et Trafigura.

Les groupes de négoce privés, faiblement régulés, ont été les premiers à bénéficier du retrait des banques du trading de matières premières au cours des deux dernières années.

Des sociétés telles que Glencore et le groupe pétrolier russe Rosneft ont embauché des équipes entières de traders auprès de banques comme Morgan Stanley, mais Mercuria pourrait être le premier négociant à absorber toute une branche de négoce appartenant à une banque.

JPMorgan et Mercuria - qui a été fondé par deux anciens dirigeants de Goldman Sachs - ont refusé de commenter ces informations.

La valorisation de l'opération n'a pas encore été déterminée et dépendra largement des stocks importants de pétrole et de métaux de la banque, a précisé une des sources.

Dans des documents qui ont circulé parmi les acheteurs potentiels, JPMorgan valorisait son activité physique de matières premières à 3,3 milliards de dollars (2,45 milliards d'euros), avec un bénéfice annuel de 750 millions de dollars.

JPMorgan avait payé près de deux milliards de dollars pour racheter l'essentiel de cette activité à RBS en 2010.

Avec Oleg Vukmanovic, Veronica Brown, Henning Gloystein et David Sheppard,; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.85 -1.44%
3.7 -2.37%
0.919 +0.16%
1.166 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.