Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

JPMORGAN CHASE

111.47USD
-0.21% 
valeur indicative 90.53 EUR
Ouverture théorique 0.00

US46625H1005 JPM

NYSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    112.22

  • clôture veille

    111.71

  • + haut

    112.74

  • + bas

    110.89

  • volume

    0

  • valorisation

    380 160 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    20.04.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter JPMORGAN CHASE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter JPMORGAN CHASE à mes listes

    Fermer

JPMorgan pénalisé par les litiges et provisions au T4

Reuters14/01/2015 à 17:25

* BPA T4 de $1,19 (consensus: $1,31) * Baisse de 14% des revenus des activités de taux fixes * Hausse des coûts de litiges à $1,1 milliard * Les banques sont "attaquées" par les régulateurs, dit Dimon * L'action perdait 3,5% en début de séance (Actualisé avec citations, cours) par Tanya Agrawal et David Henry 14 janvier (Reuters) - JPMorgan Chase & Co JPM.N , la plus grande banque américaine par les actifs, a fait état mercredi d'une baisse de 6,6% de son bénéfice trimestriel, conséquence de charges pour litiges de plus d'un milliard de dollars (850 millions d'euros). "Les banques sont attaquées", a dit le PDG du groupe, Jamie Dimon, en réponse à une question sur les coûts de litiges. "Nous avons cinq ou six régulateurs qui nous tombent dessus sur chaque dossier", a-t-il dit lors d'une téléconférence avec des journalistes. Le bénéfice net du groupe a reculé à 4,93 milliards de dollars, soit 1,19 dollar par action, au quatrième trimestre contre 5,28 milliards, (1,30 dollar/action) sur la période correspondante de 2013. Son produit net bancaire (PNB) a reculé de 2,3% à 23,55 milliards de dollars. Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 1,31 dollar pour un PNB de 23,64 milliards selon Thomson Reuters I/B/E/S. L'action JPMorgan perdait 3,5% dans les premiers échanges à Wall Street, portant à 9,3% sa baisse depuis le début du mois. La banque a précisé que ses coûts liés aux litiges avaient atteint près de 1,1 milliard de dollars au quatrième trimestre, contre 847 millions un an auparavant. Après impôts, ce poste ressort à 990 millions de dollars. Au quatrième trimestre 2013, les résultats avaient souffert de pénalités imposées par les autorités américaines, qui reprochaient à la banque de ne pas leur avoir transmis des éléments suspects sur les activités de l'escroc Bernard Madoff. BAISSE DES REVENUS DANS L'OBLIGATAIRE En 2014, JPMorgan, première des grandes banques américaines à publier ses résultats, a conclu plusieurs accords amiables lui permettant de solder, pour un montant global de plus de 20 milliards de dollars, de nombreux dossiers en suspens. Mais ses coûts liés aux litiges restent élevés. En novembre, elle a ainsi accepté de payer un milliard dans un dossier lié à ses activités sur les marchés des changes mais plusieurs enquêtes sur ces activités et d'autres restent ouvertes. Par ailleurs, comme toutes les grandes banques, le groupe a engagé d'importants investissements dans l'amélioration de ses systèmes de contrôle du risque et de sécurité. En octobre, il avait révélé que les noms, adresses, numéros de téléphone et adresses électroniques des détenteurs d'environ 83 millions de comptes avaient été exposés lors d'un piratage informatique. Les revenus des activités de taux fixes du groupe, sa branche la plus volatile, ont baissé de 23% sur un an au quatrième trimestre, à 2,5 milliards. En prenant en compte la vente des activités de matières premières et des modifications de règles comptables, la baisse ressort à 14%. Les revenus liés au crédit immobilier, eux, ont diminué de 405 millions de dollars à 1,9 milliard. Dans la banque d'investissement, précise JPMorgan, les rémunérations versées aux salariés ont représenté 27% des revenus en 2014 contre 33% l'année précédente. (Juliette Rouillon et Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

28.435 +0.82%
0.12 -4.00%
24.22 -2.18%
EDF
11.465 -4.14%
1.568 0.00%
1.231 0.00%
0.6 +7.14%
11.76 -1.18%
1.278 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.